idéfix est plus sympathique que Nenesse….

Publié le par Jacques

«N'ayez pas peur de rêver, vous les petits, les sans-grades, les exclus. Jean-Marie Le Pen le 21 avril 2002 au soir.


"Je veux parler aux petits, aux sans grades...." Nicolas Sarkozy le 23 avril 2012.


On a les références que l'on peut lorsqu'on se trouve le dos au mur !


Mais il est malin comme un singe le Nicolas....


Car il vient également de plagier François Bayrou qui, le 19 janvier dernier à Dunkerque, déclarait:

"Eh bien les petits, les obscurs, les sans grade, ce sont eux qui aujourd'hui ont besoin que l'on parle en leur nom dans l'élection présidentielle de la République française."


Au train où il va, le Nicolas, il ne va pas tarder à nous plagier également François Hollande !!!!


Mais pour l'heure, il n'a rien trouvé de plus, sinon nous ressortir DSK du placard.


L'imagination n'est vraiment plus au pouvoir chez le "candidat sortant" et chez ses "conseillers" en tous genres.


PS: on pourra relire avec profit  http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2012/02/24/sarkozy-orphelin-de-dsk-quel-aveu/

Publié dans actualité

Commenter cet article

Géronimo 24/04/2012 17:58

Salut Jacques,
Pourvu que Monsieur Hollande gagne, il pourra nommer Dominique Straus-Kahnn ministre de la condition féminine... :-))
A bientôt
Géronimo

Jacques 24/04/2012 18:07



Et M. Sarkozy......Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté puisqu'il sera aux premières "loges".....


 


jf.



Catherine 24/04/2012 07:24

Vous savez c'qui vous disent les petits, les obscures, les sans grade ? Casse toi pov c*n !!!

je regarde les sondage et je croise les doigts, pourvu que ceux qui ont décidé de voter Hollande ne se démobilisent pas en croyant la partie gagnée pendant que les umpistes affréteraient des cars
pour emmener voter les pensionnaires des maisons de retraite (à croire que tous les vieux militants sont morts ou malades d'Halzeimer).