Quelques enseignements du scrutin du premier tour

Publié le par Jacques

 

Mme Le Pen, selon les chiffres désormais définitifs du Ministère de l'Intérieur a obtenu 17,9% des voix, soit un tout petit + 0,11 par rapport à son papa...en ...2002.


Ce doit être pour ça que Jean-Marie a dit à Marine: "tu aurais pu faire mieux"....


En revanche, ce qui est beaucoup plus inquiétant, c'est qu'hier elle a totalisé 6 421 773 suffrages, soit 896 739 de plus que JM Le Pen  à son plus haut niveau.


Fort heureusement, Dame Le Pen n'est pas au second tour contre François Hollande.

Il aurait certes, alors, gagné. Mais c'est bien connu:  À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.


Encore que dans ce cas de figure, j'aurais été intéressé par le comportement des électeurs de droite. Car je suis quasi certain que F. Hollande n'aurait jamais obtenu 82,21% comme Chirac en 2002......


Quant à ce cher Nicolas Sarkozy qui déclarait encore tout récemment: "Le vote pour Jean-Marie Le Pen, ça a bien servi François Mitterrand pendant deux septennats" alors qu'il n'a cessé de faire la danse du ventre sur les thèmes chers au FN, on va le voir à l'œuvre pendant les quatorze jours qui lui restent.......!!!!


Comme j'aime bien parler AUSSI du nombre de voix obtenus, soulignons ces résultats:


Sarkozy 22 avril 2012:   9 753 844 suffrages


Sarkozy 22 avril 2007: 11 448 663 suffrages


M. Sarkozy a réussi à perdre 1 694 819 voix.


Dans le même temps, le PS est passé de 9 500 112 en avril 2007 à 10 273 582 voix hier. Soit une progression de 723 470.


Et "Le Figaro" de constater: Hollande reprend 35 départements à Sarkozy par rapport à 2007


Autre élément. LE VOTE BLANC.


D'aucuns nous promettaient une vague...blanche.

Elle n'a pas eu lieu.


Certes, par rapport à 2007, il y a 165 273 votes blancs ou nuls de plus, soit 700 119.


Mais ce total ne représente que 1,52° des inscrits et 1,91% des votants.

Publié dans actualité

Commenter cet article