Géronimo, mon amour.....

Publié le

19 janvier 2009

 Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer la pensée profonde de géronimo, telle qu’elle vient encore de s’exprimer ce bon lundi matin sur son bloc-notes :

Lundi 19 janvier 2009

Quelques propos entendus hier…

Hier dimanche, nous nous sommes réunis entre amis. Bien sur divers sujets de conversation fûrent abordés dont celui de la réforme des lycées et celle des grèves à répétition dans les transports.En ce qui concerne la réforme des lycées, nous en parlions avec des gens au fait de la question car profs eux-même. Et inutile de vous signaler en passant que ces gens là étaient de gauche, je rappelle que prof de gauche est un pléonasme. Donc nous parlions de cette réforme, et les profs en question nous disaient qu’à part la suppression des aides personnalisées, la réforme a du bon. Ce qui est dommage nous disaient-ils c’est que cette histoire a été montée en épingle par certains syndicalistes qui ont bien sur manipulé les élèves, mais en plus essaient par tous les moyens de manipuler les parents.
Le plus rageant dans cette histoire, c’est que ces profs qui appellent “au devoir civique” leurs élèves en les incitant à bloquer les entrées d’établissements, ne viennent plus travailler empêchés disent-ils par des élèves qui font blocus.
Nos amis on même entendu des élèves dire que leur prof principal leur avait signifiié que si ils ne faisaient pas la révolution, dans les 6 mois nous serions sous la coupe du grand dictateur Sarkozy, et que l’armée aura pri le pouvoir en France.
Quelle honte chers camarades, bourrer le mou à nos chères têtes blondes avec des conneries pareilles !!!
Rassurons nous, car bien vite certains parents vont finir par réagir (espérons que ce ne soit pas trop tard…), bien sur ceux dont les enfants passeront des examens cette année.

Je vais aussi répèter aussi ce que je disais à propos des syndicats de la gare St Lazarre, car ceux de l’éducation sont dans la même situation. Certains syndicats ont des bastion, alors que d’autres voudraient bien s’implanter. Quoi de mieux pour défier le concurrent que de saborder son mouvement en appelant à une grève encore plus dure au détriment des élèves bien sur.
Non, camarades, vous ne défendez nullement le service public de l’éducation, vous assurez votre influence sur la population enseignante. Il est loin l’instituteur d’antan qui donnait de son temps sans compter, il est loin l’instituteur qui ne demandait jamais de rallonge de budjet.

Ce que nous ne comprenons pas, c’est que vous avez toujours besoin d’argent. Dès lors que le nombre d’élèves augmente, c’est légitime, mais quand le nombre d’élèves diminue, il vous en faut tout autant. Vous faites quoi des budjets ??? Des banderolles, pour payer vos déplacements aux innombrables manifs ???

Ah, camarades, elle est belle l’éducation nationale. Vous vous préparez à de beaux jours. Vous êtes en train de nous préparer une génération de ratés, de revendicateurs, de ploucs quoi !!! Ce n’est pas étonnant que certains d’entre eux se comportent mal avec leur prof, il faut voir quel respect ils imposent !!! Vous ne faites rien pour que les élèves d’aujourd’hui aient le respect des institutions, ils vont être beaux quand ils vont arriver sur le marché du travail avec leurs idées à la con, idées je le répète inculqué à grand coup de grèves par un lot de profs incompétant. Le pire de cette histoire, c’est que certains de ces jeunes seront à leur tour prof et là nous courrons à la catastrophe dans les années futures.

Continuez à enseigner en paix, et vos élèves, ils ne seront bon qu’à travailler à la SNCF, ou la moyenne des fainéant est aussi forte qu’à l’éducation nationale.
Nous en avons encore eu la preuve la semaine dernière, pour avoir le dessus sur le syndicat concurrent, on pourri le climat par des petites choses et on arrive bien vite à une situation de bloquage innextriquable.
Si l’on arrive à la grève chers camarades, c’est que personne ,n’est là quand il s’agit de négocier avec la direction. Vous ne savez même pas ce que vous voulez négocier. Vous profitez honteusement de cette lâche aggression qui n’a value que 2 jours d’ITT au machiniste (alors que quand un usager est tué dans un train, personne n’en parle, il n’y a pas de mouvement solidaire).
Un syndicaliste qui manifeste pour ses conditions de travail on peut comprendre, mais des syndicalistes qui prennent en otage la moitié des usagers de la région parisienne pour espérer peser sur les élections professionnelles, là je dis NON !!!

Je comprend mieux le manque d’intérêt qu’on les gens à se syndiquer, beaucoup se rendent compte que certains ne sont là que pour défendre leur intérêt propre et non celui de leurs affiliés. Il y a même des syndicats qui sont toujours en lutte.

Allez camarde, la matin du grand soir n’est pas encore arrivé…Quand je vois le syndicat qui par son action de la semaine dernière a bloqué la gare, ce syndicat me ferait presque aimer la CGT qui est quand même plus raisonnable.

Ciao - Géronimo

Et puis pour vous dire combien je l’adore ce Géronimo, voici sa dernière réponse à l’un de mes commentaires à propos d’un billet qu’il avait commis sur Besancenot:

C’est vraiment une maladie, quand je dis vous et votre syndicat, il faut lire :

VOUS LES GAUCHISTES QUI AVEC VOTRE SYNDICAT SUD RAIL N’ETES D’ACCORD AVEC RIEN ET PERSONNE, VOUS N’ETES CAPABLES QUE D’UNE SEULE CHOSE C’EST FOUTRE LE BORDEL LA OU IL N’Y A PAS LIEU…

De plus camarade, vous commencez sérieusement à me faire chier (et pas que moi d’ailleurs) avec votre air suffisant de nanti de la gauche caviar.Je ne suis pas un retraité plein aux as qui se permet de faire chier ceux qui essaient de gagner quelques sous. Continuez vos actions si vous le souhaitez mais laissez ceux qui veulent travailler que ce soit le dimanche ou un autre jour de le faire en paix.Nous pauvres ouvriers faisons ce que nous pouvons pour élever nos enfants, nous ne sommes pas meilleurs que les autres, mais nous n’aimons pas nous faire emmerder par ceux qui se croient supérieurs. Pour moi vous n’êtes rien de plus qu’un vieux militant socialiste sur le retour qui va frayer avec l’extrème gauche, qui est aussi voir sinon plus raciste et intolérante que l’extrême droite. Vous faites donc partie de cette catégorie avec vos camarades syndiqués.Alors maintenant, soit vous arrêtez de prendre les autres pour des cons ou soit vous aurez le  loisir  de crier à la censure sur mon blog !!!

Géronimo

 

36_2_25.1208467069.gif  emot132.1208611073.gif emot132.1208611073.gif36_2_25.1208467069.gif


Commentaires

  1. Ma jacquouille grosse fripouille.
    Il ne me semble pas que je vous ai autorisé à reproduire mes propos sur votre site.
    Vous avez jusqu’à 17H pour le retirer sinon je fais fermer votre site.
    Géronimo

  2. Les habitués auront eu le temps de lire!

    Un copain d’un prof.Modem. Ne pas oublier que Bayrou fut un prof. sans inculpation, contrairement à Darcos le délinquant!

  3. @ Géronimo

    Chiche !

    jf.

    PS: Ca vous gêne donc tant que ça la publicité donnée à votre glorieuse prose ?

  4. Salut mon Jacquot, je pense que pour le pôôôvre Géronimo, il faut appeler le camion blanc avec des lumières bleues qui tournent sur le toit, après les gentils messieurs qui vont descendre du joli camion, ils vont lui mettre une chemise avec des grandes manches et lui faire une petite piqure pour qu’il soit très très sage, après tu verra Jacquot, le Géronimo il sera bien gentil.

    Ah oui j’allais oublier Géronimo, je suis un Sud-Rail, et quand je fais grève c’est pas pour mon plaisir mais pour défendre mon bifteck et le peu de réglementation qu’il me reste pour vivre décemment en 3×8 avec les jours de fête et les week-end passés au turf et je perd ma journée, contrairement a ce que laisse entendre ton idole.

    Et avec ça je te met un petit lien qui va te faire plaisir, c’est une certaine Françoise Laborde (journaliste de France 2, si on peut l’appeler journaliste) qui parle des cheminot privilégiés et collabos, tu verra que du bonheur pour toi.

    http://www.acrimed.org/article3016.html

  5. Merci, Le Vengeur.
    Excellente idée ce bouquin de F.Laborde : c’est bientôt mon anniversaire ! Et il a l’air particulièrement intéressant et instructif.
    En plus, c’est une journaliste du service public, comme la SNCF,je pense (çà m’arrive de temps à autres)
    Que du bonheur , comme vous dites !

  6. @ Le vengeur
    Tout le monde est heureux ici d’apprendre qu’au lieu d’aller au travail vous allez au “turf”. C’est bien ce que je dis, on vous paye vraiment à rien faire. Le dimanche vous pouvez bien jouer aux corses mais seulement quand vous êtes en repos !!! Vous êtes un grand turfiste :-)
    Géronimo

  7. Mais Julie ne saurait-elle pas lire ????
    Elle nous dit à propos de Françoise Laborde:
    “c’est une journaliste du service public, comme la SNCF” .
    Et pourtant, Mme Laborde a écrit:
    “Alors que nous - salariés du privé ou assimilés -…”

    Que penser ????

    jf.

  8. Merci Le Vengeur de votre soutien.

    jf.

  9. Tous ceux qui ne pensent pas comme vous sont des andouilles ? Soit… En tous cas, je trouve que Géronimo a raison sur pas mal de points et notamment sur votre généreuse retraite gagnée sur le dos des salariés du privé… Profitez bien…

  10. @ Rolland Fabiu

    Mais mon Cher, vous avez parfaitement le droit d’être d’accord avec Géronimo.
    Quant à ma retraite “généreuse” (ah bon, vous disposez de quelles informations à ce sujet ?), je ne vois pas en quoi je l’aurais gagnée sur le dos des salariés du privé…
    A vous lire, on croirait que je n’ai moi-même jamais cotisé pour la retraite…..
    Celles de la génération précédente. Peut-être votre propre père en faisait-il partie ???

    Quant aux andouilles, il me semble que votre copain Géronimo ne se prive pas de ne pas supporter ceux qui ne disent pas comme lui. Même lorsqu’il ment effrontément !
    Vous savez, quand on se livre à ce genre d’attaque personnelle, c’est qu’on n’a pas vraiment quelque chose à dire.

    Cependant, vous avez le droit d’être vous aussi de mauvaise foi. Mais au moins, faites comme Géronimo: revendiquez-le ! Ce serait plus clair !

    jf.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article