Syrie: les lamentations françaises sont particulièrement désagréables et…inutiles.

Publié le par Jacques

 

J'ai souvent dit été répété que M. Alain Juppé avait été un excellent Ministre des nos Affaires Étrangères de 1993 à 1995.


Globalement, je ne le trouve plus vraiment à la hauteur depuis son retour au Quai d'Orsay il y a un an, sauf, je l'ai écrit également, le 15 janvier dernier, lorsqu'il est allé remettre notre Légion d'Honneur à Mme Aung San Suu Kyi en Birmanie.


Mais quand je l'ai vu hier soir à la télé, pleurnicher parce que la Chine et la Russie ont opposé leur droit de veto à une nouvelle Résolution du Conseil de Sécurité, j'ai été consterné !


Car, à mon avis, M. Juppé aurait bien d'autres choses à annoncer que de verser des larmes de crocodile.


Passons sur les déclarations de M. Sarkozy ce dimanche matin à propos de Bachar El-Assad, lui qui l'avait reçu en grande pompe à Paris  le 14 juillet 2008 puis encore le   9 décembre 2010.......


Revenons donc à M. Juppé.


J'eusse préféré des actes au lieu de jérémiades.


S'agissant de la Chine, notre Ministre aurait pu, aurait du annoncer la fin immédiate de "l'accord de coopération" signé le 22 octobre 2009 entre son Parti, l'UMP et le Parti Communiste Chinois.


S'agissant de la Russie, notre Ministre aurait pu, aurait du  annoncer que la France boycottera les prochains Jeux Olympiques d'Hiver à Sotchi .

Mieux encore, il aurait pu, il aurait du annoncer l 'arrêt, ou du moins la suspension immédiate, de la vente de portes-hélicoptères Mistral à ce Pays.


De façon plus générale, notre Ministre aurait pu proposer que chacun des Pays Membres du Conseil de Sécurité qui ont voté pour la Résolution en question rappellent immédiatement leur Ambassadeur en Chine et en Russie.


Cela aurait quand même eu plus de gueule que ces deux déclarations (Juppé-Sarkozy) qui ne sont nullement à la hauteur de la "grandeur de la France" dont ils nous parlent si souvent....

 

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article