SOUS-PREFECTURES: servent-elles encore à quelque chose ?

Publié le par Jacques

Il y a déjà belle lurette, et ce avant les élections, que j'ai écrit ici ou ailleurs ( sous d'autres articles, d'autres bloc-notes) que je pense que l'État a un gisement très conséquent d'économies à réaliser à propos des sous-préfectures.


J'habite dans un département de 551 922 habitants et nous y disposons d'une préfecture et de deux sous-préfectures.


La première sous-préfecture est située à 23 kilomètres de la préfecture.... La seconde à 53 kilomètres...... Ces deux sous-préfectures sont elles mêmes distantes de 49 kilomètres....

Outre son Sous-Préfet, chaque sous-préfecture dispose d'un Secrétaire Général et d'un nombre variable de fonctionnaires.


Les Sous-Préfets sont pour la quasi totalité des Énarques. Réduire le nombre de Sous-Préfets permettrait aussi de réduire le nombre d'élèves à l'ENA.

Et ainsi de suite.....


Car en effet, les sous-préfecture, pour le commun des citoyens, ne sert plus à grand chose.

Outre des distances parfois ridicules entre elles, comme ci-dessus, ces citoyens sont le plus souvent invités à utiliser internet pour l'obtention des documents administratifs qu'ils sollicitent.

Il y a donc sûrement un nombre important de départements où l'on pourrait aisément se passer de ces sous-préfectures.


Autre élément non négligeable ( au contraire...) d'économies substancielles : les bâtiments.

En règle très générale, ces sous-préfectures ne sont pas installées dans des taudis......

 

 

 

 

 

 

 

 

La vente ou la location de telles bâtisses pourrait rapporter gros à notre "État en faillite".


Alors les Socialistes au pouvoir vont-ils s'y mettre ????

Toujours est-il que Manuel VALLS, le Ministre de l'Intérieur a déjà par deux fois évoqué le sujet. Début juillet, il déclarait qu'il "redéfinirait les missions et l'organisation des sous-préfectures".

Le 31 juillet, il a été encore plus précis: "Il n'y aura pas de statu quo concernant le nombre de sous-préfectures".

Et ce 3 août, une autre haute autorité politique est revenue à la charge: le vice-président (PS) du Sénat et président du conseil général de la Drôme, Didier Guillaume, a estimé que des sous-préfectures devraient peut-être fermer.


Le chantier d'économies potentielles est important puisqu'au jour d'aujourd'hui, la France ne compte pas moins de 240 sous-préfectures....

Publié dans actualité

Commenter cet article

Géronimo 04/08/2012 14:25

Jacques,
D'autant plus que les sous préfectures ne délivrent plus les documents administratifs hors les permis de conduire et ce jusqu'au 31 décembre 2012. Pour tout autre documents, il faut s'adresser
directement à la Préfecture comme c'est le cas dans mon département.
Les sous-Préfets ont seulement un rôle de conseil des élus locaux (édiles et conseillés généraux). Ce rôle ne semble pas mériter un nombre conséquent de fonctionnaires de tous poils comme c'est le
cas dans la majorité des sous préfectures.

Sur ce, bon WE à vous et à votre famille. Nous allons profiter du peu de soleil que nous avons pour aller camper sur le bord de l'océan et regarder les bateaux et manger des glaces à l'eau :-)

Géronimo

Jacques 04/08/2012 14:30



Eh bien nous voilà d'accord sur ce point, Géronimo.


 


jf.