Se passer du NUCLEAIRE…C’EST POSSIBLE !

Publié le par Jacques

Deux exemples:

 

1) Autriche : Güssing, une ville exemplaire en matière d'énergies renouvelables.

 

 

«Gussing est la seule ville en Europe totalement autonome en énergie, aucune autre ville n'ayant encore atteint les 100% d'autonomie grâce aux énergies renouvelables», affirme Reinhard Koch, directeur du Centre européen des énergies renouvelables de Güssing.

Les énergies renouvelables, contrairement aux énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), utilisent des flux inépuisables d'origine naturelle (soleil, vent, eau, croissance végétale).


«Il y a une quinzaine d'années, la région de Gussing était la plus pauvre d'Autriche, et la population, confrontée à des difficultés économiques, était obligée de partir chercher du travail ailleurs. Il fallait faire quelque chose», indique le patron de ce centre de compétence pour les énergies renouvelables.


Les élus locaux ont alors décidé de mettre en place un nouveau plan énergétique, mettant à profit la grande quantité de biomasse (les matières organiques produites par les végétaux et les animaux) disponible dans la région, afin de remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables.


L'application de ce plan, piloté par le Centre européen des énergies renouvelables, un organisme sans but lucratif, a ainsi permis la création progressive de 35 installations de production d'énergie, sous forme de sociétés d'économie mixte avec la participation des agriculteurs locaux pour l'approvisionnement des matières organiques.


Des centrales de production de biogaz pour la production de chaleur et d'électricité à partir de maïs, de trèfle et d'herbe, de biodiesel pour la production de ce carburant à base d'huile de colza, de gazéification du bois pour la cogénération de chaleur et d'électricité, et des installations solaires thermiques (eau chaude et chauffage), et photovoltaïque (électricité) ont ainsi été mises en place.


L'éolien n'a pas été développé faute de sites suffisamment ventés. «Aujourd'hui, nous avons une avance de trois ou quatre ans sur le reste de l'Europe dans les technologies des énergies renouvelables», estime Reinhard Koch.


La centrale électrique de gazéification du bois pour la production combinée de chaleur et d'électricité «est la première du genre au monde», assure Daniela Augustin, guide du Centre européen des énergies renouvelables.


La capacité de cette centrale, qui alimente des réseaux électrique et de chauffage urbain, est de 2 MW pour l'électricité et de 4,5 MW pour le thermique. «Les 2 MW suffisent à couvrir les besoins en électricité de Güssing toute l'année», selon Daniela Augustin. Les 4,5 MW couvrent les besoins de la ville en eau chaude et une partie du chauffage. L'énergie ainsi produite revient environ 30% moins cher que le mazout, assure-t-elle.


«L'énergie est produite localement alors qu'elle était achetée à l'extérieur auparavant, indique M. Koch. Nous produisons chaque année 70 millions de Kwh pour le chauffage, 28 millions de kwh pour l'électricité et 8.000 tonnes de biodiesel».


Tous les véhicules municipaux de la ville, qui compte 4.400 habitants, fonctionnent avec un carburant d'origine renouvelable.


La qualité de l'air à Güssing s'est très nettement améliorée: «Nous économisons 120.000 tonnes de CO2 (dioxyde de carbone, un des gaz à effet de serre, principal responsable du réchauffement climatique, ndlr) par an grâce à ces énergies renouvelables», fait valoir le patron du Centre des énergies renouvelables.


Cela date de juin.....2006 !!!!

 


2) L'éolien fournit plus de la moitié de l'électricité BRETONNE .


Ca, c'est en...2011:

 

 

Le parc éolien a contribué à 51% de la production totale d'électricité en Bretagne.

Selon des données fournies par le Réseau Transports d' Électricité (RTE), filiale d'EDF, les 95 parcs éoliens ont vu leur production grimper de 22,2% en 2011 pour atteindre 1100 gigawattheure.

En ajoutant l'usine marémotrice de la Rance, les énergies renouvelables représentent 87% de la production régionale.

Un autre parc éolien et une centrale au gaz sont en projet dans cette région en déficit énergétique.

 

Avis à ceux qui pensent que sortir du

nucléaire nous ramènerait à "l'ère de

la bougie".....

Publié dans actualité

Commenter cet article

DCO91 05/04/2012 00:30

Ah ! Tout de même... Je ne suis pas le seul à qui ça dérange profondément d'apprendre, en 2012, que cela fait déjà 6 ans qu'on parlait de Güssing !!

Et déjà en 2006, cela faisait 10 ans que Gûssing avait débuté son projet. Donc il y avait déjà une certaine expérience.

Alors, du bien commun, de l'intérêt général... aux français et aux européens... on commence tout de suite à leur en parler ou on attend encore un peu ?
Et d'avenir positif ?

Si j'ai un petit conseil à fournir ... vous connaissez le scénario négawatt 2011 ? Renseignez-vous...

Jacques 05/04/2012 00:35



Merci de votre passage et de votre commentaire.


Bien sûr, je connais l'association Négawatt:



http://www.negawatt.org/scenario-negawatt-2011-p46.html


Cordialement,


 


jf.