Sarkozy et l’UMP ont perdu la main !!!!

Publié le par Jacques

 

Ainsi, si l'on en croit le fameux Jean-François Copé, "ils" étaient 170 000 sur la Place de la Concorde ce dimanche 15  avril dans l'après-midi.


Ce chiffre "record" annoncé triomphalement a laissé sceptique tous les journalistes présents sur la place...


Mais bon, soyons beau joueur. Retenons ce chiffre de 170 000.


Eh bien nous sommes loin du compte du 30 mai 1968 où l'UDR (Union pour la Défense de la République !!!), ancêtre du RPR et de l'UMP,  rassemblait 1 million de manifestants sur les Champs-Élysées. Marée tricolore titrèrent les journaux de l'époque.


Eh bien nous sommes loin du compte du 4 mars 1984 où le RPR mobilisait 800 00 manifestants contre M. Mitterrand, Président de la République, "pour la défense de l'enseignement libre".


Ah...on voit bien aujourd'hui que Môssieur Charles Pasqua n'est plus à la manœuvre.....!!!


Dans le temps, ils savaient descendre dans la rue, tous ces braves gens de droite....

Même un certain Nicolas Sarkozy.......

 

 

Mais l'âge aidant, lorsque M. Sarkozy descend maintenant dans la rue, c'est pour monter sur une estrade avec ses talonnettes....et ses compagnies de CRS....

Publié dans actualité

Commenter cet article

Catherine 16/04/2012 07:11

Sur le manif de 68 et selon le témoignage de quelqu'un de ma famille (une pièce rapportée mais les autres aussi étaient de droite de toute façon) qui y était allé, les organisateurs faisaient
remonter (ou redescendre je ne me souviens pas) les manifestants par des rues adjacentes pour qu'ils refassent un tour. Pas difficile dans ces conditions de compter 1 million de manifestants ;-D

Jacques 16/04/2012 11:00



Chère Catherine,


J'ai également entendu parler de cette "anecdote".


Qui n'était semble-t-il pas passée inaperçue puisque les journaux du lendemain, toutes tendances politiques confondues, évaluaient
le nombre de manifestants


entre 600 et 800 000 seulement.


Ce qui ne change donc rien au fait que le compte n'y était pas, Place de la Concorde, ce 15 avril.


Bien à vous,


jf.