Procès de L’Aquila: pour moi, les juges Italiens ont eu raison !

Publié le par Jacques

 

Depuis deux jours, suite aux condamnations prononcés par le Tribunal de la ville à l'encontre de sept membres de la Commission nationale de la prévision et de la prévention des risques majeurs, c'est une bronca totale contre ce jugement.

 

Tout le monde y va de son petit commentaire et les scientifiques sont en première ligne de la contestation, dans un réflexe purement corporatiste.

Mais contrairement à ce qu'on entend, les condamnés ne le sont nullement pour n'avoir pas su prédire le tremblement de terre qui a fait quelques 308 morts et  1600  blessés.

 

 

Ces sept "Experts" ont été condamnés pour "négligence et imprudence".


Six jours avant le drame, au cours d'une réunion publique tenue en mairie, malgré une série de secousses préliminaires, les "Experts" avaient rassuré la population.

Et le "Responsable" de la Sécurité Civile avait même plaisanté à la télévision locale: "Vous pouvez rester chez vous. Vous pouvez même boire un verre de vin à ma santé"....


Moi, j'estime donc que les Juges ont eu raison !


Dans le lot des scientifiques de tout acabit, on a pu entendre le si célèbre Claude Allègre s'insurger contre ce jugement. Lui aussi, en effet et un "Expert":

En 1976, après être devenu directeur de l'Institut de physique du globe de Paris, il préconise l'évacuation de 70 000 personnes en Guadeloupe, car selon lui, le volcan de la Soufrière allait entrer en éruption.


Haroun Tazief, volcanologue de renom, soutenait publiquement le contraire...


Que croyez-vous qu'il arriva ?


Les 70 000 personnes furent évacuées (le "principe de précaution" [*] avant l'heure)mais le volcan n'explosa pas.

Claude Allègre s'était planté avec ses analyses erronées. Pas étonnant qu'il vole aujourd'hui au secours de ses collègues italiens.

Cependant, il devrait avoir la décence de se taire au lieu de mettre son grain de sel à tort et à travers.


[*] "principe de précaution" que combat Claude Allègre depuis 2010 -avec sa cohérence habituelle- considérant que ce principe est "une arme contre le progrès".....

Publié dans actualité

Commenter cet article