PLAGES : nouveau terrain de jeu pour les hors la loi ???

Publié le par Jacques

 

Quelque 400 exploitants ont assisté à un match de foot sur une plage INTERDITE.


La rencontre s’est disputée entre des plots et des piquets plantés sur une bande de sable exempte d’algues vertes ( pas fous les agriculteurs....) de la plage Saint-Maurice de Morieux, près de Saint-Brieuc, fermée depuis le début de l’hécatombe.

36 sangliers ont été retrouvés morts en juillet dans l’estuaire du Gouessant, manifestement empoisonnés par le gaz dégagé par les algues en putréfaction.


 

Premier site fermé en raison des algues vertes, la plage de Morieux restait aisément accessible hier en l’absence de forces de l’ordre.

Hier, la mairie de Saint-Nazaire a fermé à son tour plusieurs de ses plages au public par mesure de sécurité. Mardi, la ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet avait souligné «qu’aucune plage où les algues vertes ne peuvent être ramassées toutes les 24 heures ne doit être fréquentée»


Voici donc un « happening » d'un nouveau genre qui n'avait rien d'artistique !


Les forces de l'ordre avaient donc mystérieusement disparu....


On peut donc parier, sans crainte de se tromper, que les contrevenants ne seront pas poursuivis en justice..... ! Et Madame Kociusko-Morizet est devenue bien silencieuse.....


Deux poids, deux mesures, comme -hélas- ...bien souvent !!!

Publié dans actualité

Commenter cet article