PARISOT ▼ ▼ – COP É ▼▼ – ATTALI ▲

Publié le par Jacques

PARISOT


 

J'entendais ces jours ci Mme Laurence Parisot déclarer qu'elle regardait "avec effroi" la préparation du budget de 2013.


De quoi se mêle-t-elle ???? Le Budget est une prérogative du Gouvernement et du Parlement. Que je sache, Mme Parisot n'est membre ni de l'un ni de l'autre !


Elle ferait mieux de se préoccuper de ce qui la regarde !


Car moi, je vois "avec effroi" qu'en 2012, les salariées sont toujours moins bien payées que les salariés !


Puisque Mme Parisot s'intéresse aux finances publiques, elle devrait savoir que depuis 1946, date de parution du Statut Général des Fonctionnaires, la stricte parité de salaire est respectée entre femmes et hommes fonctionnaires. (Je regrette d'ailleurs que les Syndicats n'utilisent jamais ce bel argument !).


Présidente du MEDEF depuis 2005, en sept ans, elle n'a pas trouvé une seconde pour se préoccuper de cette disparité honteuse.


A quoi sert donc qu'une femme soit "Patronne des Patrons" ????


COPÉ


 

Déjà qu'il n'est pas foutu de recueillir plus de parrainages que Fillon, le voilà qui tous les jours ou à peu près nous parle de "pure folie" à propos de l'action du nouveau Président et du nouveau Gouvernement.


" Nous n'avons pas le premier euro pour payer ....".

J'aime bien ce "nous" révélateur.... Se croirait-il encore Ministre du Budget ( qu'il fut de 2004 à 2007.....) ???


Mais si il n'y a plus d'euros en caisse, la faute à qui ?????


Je ne me souviens pas d'avoir entendu M. Copé parler de "pure folie" lorsque son mentor ainsi que son copain Fillon nous fabriquaient allègrement  482 milliard d'€ de dettes publique supplémentaires !


Avant, ce M. Copé avait tendance à m'énerver. Maintenant, il m'amuse. Plus il passe à la télé et à la radio débiter ses fadaises, plus je me réjouis. Car c'est bien parce que son mentor était tous les jours sur nos écrans que nous avons fini par ne plus avoir envie de le voir. Mais M. Copé ne l'a pas encore compris et c'est tant mieux.


ATTALI


 

Interviewé dans Le Monde de ce jour, il a fait, en passant, ce petit rappel bien intéressant, s'agissant des travaux de la Commission qui porte son nom, commission créée par M. Sarkozy:


"Nous proposions notamment des économies budgétaires et des impôts nouveaux qui représentaient 30 milliards d'€ par an pendant trois ans. Ce qui doit être fait cette année. Si nous avions fait cet effort dès le budget de 2010, la France aurait disposé d'une crédibilité bien supérieure auprès des marchés et de ses partenaires européens."


On dit merci qui pour avoir rejeter sèchement une telle proposition ????

Publié dans actualité

Commenter cet article