NUCLEAIRE, nouvelle filière de……CONTREFACON et de CORRUPTION !!!!!!

Publié le par Jacques

Déjà, dans la torpeur de l'été, et en toute discrétion, étaient apparues des informations alarmantes à propos des centrales nucléaires de Belgique, avec, à la clé, des commentaires lénifiants de la part d'Electrabel, opérateur de deux centrales nucléaires et ...filiale de GDF-Suez !!!

En août, sur les cuves de réacteurs de Tihange et de Doel ont été décelées des fissures anormales .

L'Agence fédérale belge de contrôle nucléaire avait alors réclamé des "explications convaincantes" que l'on attend ...toujours !

Les cuves en question ont été fabriquées par une entreprise néerlandaise qui en a équipé une vingtaine de centrales à travers le monde.... Rassurant !

Et ça continue à Tihange !!!

Le béton de l'enceinte de confinement de l'un des réacteur est plus dégradé qu'annoncé par ....Electrabel.

Là encore, l'Agence fédérale qui a constaté elle-même ces dégradations plus importantes...a demandé des .....explications.......


                                                                         Tihange


              Doel

 

Et voilà maintenant une nouvelle nouvelle, parfaitement stupéfiante !


Des pièces de centrales nucléaires, fabriquées par Areva ont tout simplement été copiées et installées sur au moins deux centrales en Corée du Sud .


22 personnes, pas moins (!) viennent d'être arrêtées.

En échanges de pots-de-vin, un employé a réalisé des copies de pièces utilisées pour l'étanchéité des conduites assurant la transmission de données entre le cœur du réacteur et la salle de commande de la centrale.

Ces pièces contrefaites et même modifiées (!!!) ont été installées dans les centrales de Kori et de Yongwang.


Tout à fait étrangement, Areva n'a même pas porté plainte.....


Mais il faut savoir que l'entreprise publique du nucléaire coréen, KHNP est présente au capital de la société d'enrichissement de l'uranium ... du Tricastin ainsi que dans celui de la mine d'uranium d'Imouraren au Niger exploitée par....Areva. Tout s'explique, n'est-ce pas.


Mais ce n'est pas tout....Un dirigeant de la centrale de Kori purge actuellement une peine de trois ans de prison pour avoir confié des soupapes rouillées,  et destinées à être jetées, à un industriel local qui les a nettoyées avant de les revendre ...à la centrale de Kori.

Et puis le 19  août, le réacteur N°1 de la centrale de Wolsong a été arrêté d'urgence pour des problèmes d'alimentation. Ce réacteur avait été démonté puis relancé le 31 juillet....

Le réacteur N° 1 de celle de Kori, en février, avait subi une rupture  d'alimentation de douze minutes.... Rupture délibérément dissimulée pendant un mois par le directeur de la centrale.


TOUT CA FAIT FROID DANS LE DOS


Sans compter "l'incident" survenu hier à la centrale française de Fessenheim qui en avait déjà subi un autre en février dernier......

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article