No Sarkozy Day (suite)

Publié le par Jacques

Voici le message que je viens de trouver sur ma boite de courriels:

 

Depuis quelques semaines déjà, une initiative autour d’un No Sarkozy Day est en train d’émerger. Un premier appel a fait un flop auprès de certains blogueurs, qui avaient alors décidé de ne pas rejoindre le mouvement. D’accord avec certaines de leurs objections, mais convaincu de la nécessité d’une telle initiative, je me suis rapproché des initiateurs pour leur proposer la rédaction commune d’un nouveau texte. C’est chose faite. C’est un bon texte, mobilisateur et fédérateur.

No Sarkozy Day


- L’Appel -

Inconséquence politique, échec économique, casse sociale, rupture du pacte républicain, atteinte à l’égalité des chances, politique de la peur, stratégie de la division, lois liberticides, pratiques autocratiques du pouvoir, favoritisme, népotisme, manipulations médiatiques, ingérences judiciaires, collusion avec le monde des affaires et les forces de l’argent…

Nous avons tous nos raisons pour nous opposer à Sarkozy et à son clan, pour résister au sarkozysme. Mais ce président sans envergure, effrayé par le peuple, prend grand soin de le tenir à l’écart, muselant au besoin sa parole derrière des cordons de CRS.

Alors, ENSEMBLE, nous élèverons la voix plus haut, nous nous ferons entendre plus fort, unis dans la défense des valeurs de notre République : Liberté - Égalité - Fraternité – Laïcité - Démocratie

Nous, simples citoyens, vigilants et inquiets, en conscience et indépendamment de tout parti ou syndicat, appelons toutes celles et tous ceux qui ressentent l’envie, le besoin de dire NON ! à Nicolas Sarkozy à se rassembler pour un No Sarkozy Day.


Le 27 mars 2010 : une journée pour lui dire NON !


Des rassemblements seront organisées partout en France, à partir de 14 Heures devant les préfectures et les sous préfectures, à Paris place de la Bastille, et dans le monde entier devant les ambassades de France.

A l’issue de cette journée de mobilisation, se tiendront partout des réunions ouvertes, où nous pourrons ensemble, démocratiquement, décider de la suite à donner à ce mouvement de contestation populaire du sarkozysme, contestation que nous espérons aussi large que possible.


no-sarkozy.1263854750.jpg

 

 

 

les-sarko.1263855581.jpg

 

Publié dans actualité

Commenter cet article

Géronimo 19/01/2010 20:00


.../...


Géronimo 19/01/2010 18:22


Elle dit aussi que le Président de la République est élu pour 5 années renouvelable un fois.
Ce n'est pas en organisant cette journée que vous allez le virer, constitutionnellement, il est à sa place, car élu par le peuple. Vous n'avez encore pas digéré la défaite de l'innocente de Melle
...
Géronimo


Jacques 19/01/2010 19:04



Qui vous a dit le contraire ????
En revanche aucun texte n'interdit de réclamer sa démission.
D'ailleurs l'un des illustres prédécesseurs de NS n'a-t-il pas démissionné alors qu'il était élu pour...SEPT ans ????

Et comme vous n'êtes qu'un simple godillot, vous n'avez même pas remarqué que la réforme de la Constitution votée en 2008 prévoit une procédure de destitution du
Président, procédure qui n'existait pas auparavant.
Le texte de loi pour mettre en pratique cette procédure est en cours de gestation, très lente, certes, au niveau gouvernemental...

Alors, on aiguillonne juste un peu le débat à venir.

Mais que ça vous défrise n'est pas fait pour me surprendre !

jf.

PS:
Et puis vous oubliez, comme d'habitude, une chose essentielle, parce que vous ne réfléchissez jamais trop avant de me répondre.

Si d'aventure, M. Sarkozy démissionnait pour une raison ou pour une autre, aucun texte ne l'empêcherait de se représenter.

Allez, bonne soirée.



Géronimo 19/01/2010 16:39


C'est ça votre profond respect de la Constitution ???
Géronimo


Jacques 19/01/2010 17:55



Ne vous en déplaise, Cher Géronimo, la Constitution GARANTIT le droit de manifestation !

jf.