Marine Le Pen en France et au Parlement Européen....ce n'est pas tout à fait la même chose !

Publié le par Jacques

 

 

 

Le 6 avril dernier était soumise au vote une Résolution portant sur le Budget 2012 de ce Parlement.

 

Madame Le Pen s'est abstenue.

 

Cette Résolution comportait un chapitre relatif à la “Maison de l’histoire européenne”.

Un lieu entretenant la mémoire de l’histoire européenne et de l’unification européenne tout en permettant aux citoyens actuels et à venir de l’Union européenne de continuer à modeler l’identité européenne.

 

Ainsi Mme Le Pen, championne en France de l'identité nationale, refuse de se prononcer au Parlement Européen , a propos de la possible émergence d'une citoyenneté européenne "au détriment" des identités nationales des Peuples de l'Union.....

 

Les parlementaires européens ont décidé le 6 avril 2011 de rejeter les amendements qui abolissaient quelques uns de leurs privilèges. Ainsi ils pourront continuer à réserver leurs places en classe affaires pour les vols de moins de 4 heures à travers l’Europe, ils n’auront pas à craindre une révision de leur salaire ni de leurs diverses indemnités parlementaires en 2012, ni le gel de leurs allocations de dépenses générales. Par contre en plus de la « Maison de l’histoire européenne », ils ont voté en faveur d’un amendement qui consiste à passer d’une politique de tolérance zéro contre la fraude à une stratégie de « risque tolérable »…

 

Là encore, Mme Le Pen s'est abstenue.

 

Mme Le Pen n'est donc pas contre les privilèges d'une certaines élite et/ou oligarchie ( aux quelles elle appartient) alors qu'elle les dénonce férocement dans tous ses discours hexagonaux.

 

Et c'est cette dame là que d'aucuns rêvent de voir présente au deuxième tour de l'élection présidentielle de 2012 ??????

Publié dans actualité

Commenter cet article