M. FILLON dérape à nouveau !

Publié le par Jacques

Dans les Bouches-du-Rhône, François Fillon s’en est vivement pris samedi aux socialistes qui ont promis de revenir sur la réforme des retraites si la gauche l’emporte en 2012.

 

Un François Fillon très offensif contre le PS, dénonçant devant les 1500 militants réunis à Méjanes une gauche accusée de promesses en l’air sur les retraites : “Ce n’est pas défendre l’intérêt de notre pays que de mentir. Nous savons bien sûr qu’il est plus facile de proposer des lendemains qui chantent plutôt que d’engager nos concitoyens à travailler deux années de plus”.

Sauf que M. Fillon se contente d’un procès d’intention, dont d’ailleurs il est coutumier à l’égard de la gauche !

Pour que M. Fillon ait raison, il faudrait d’abord que la gauche revienne au pouvoir et …ne ramène pas la retraite à 60 ans.

On n’en est encore pas là.

 

En revanche, on connaît quelqu’un qui a bel et bien menti, un certain NS  qui avait déclaré en mai 2008 au micro de RTL qu’il ne toucherait pas à la retraite à 60 ans “parce qu’il n’en avait pas reçu le mandat” des électeurs….

 

Alors, M. Fillon, gardez votre sang froid !

Si vous êtes à court d’arguments, gardez plutôt le silence !!!!

 

Et quand on apprend qu’en même temps  que vous prononciez cette diatribe insensée, vous faisiez refouler par la police des militants de votre PROPRE PARTI qui voulaient vous manifester leur désaccord sur certains aspects de votre politique, on ne peut s’empêcher de constater que vous êtes très mal placé pour donner des leçons à qui que ce soit !

 

Publié dans actualité

Commenter cet article

benjamin 22/09/2010 02:43


En gros il y a deux manière d'augmenter les impôts: on joue sur les taux, ou sur l'assiette. Certes "ils" ne touchent pas aux taux mais ils s'en prennent aux niches fiscales (et pas aux plus
scandaleuses), donc ils augmentent les impôts sans le dire... sauf qu'en maintenant le bouclier fiscal, les classes moyennes morfleront, mais pas les plus favorisés, protégés par ce "bouclier"!
Autre chose: les innombrables déremboursements de la Sécu contraignent les mutuelles à augmenter leurs tarifs... et la mutuelle étant un acte "volontaire" n'est pas compriose dans le taux de
prélèvement. Nous serons donc plus taxés, sans que ça ne se voie.


Jacques 23/09/2010 18:00



D'accord avec vous, Géronimo, pour l'humour.


D'accord avec vous, Benjamin, sur ..le fond !


 


jf.



Géronimo 16/09/2010 07:30


Jacques,
Vous n'êtes pas sans ignorer que Fillon a fait de la compétition automobile, il n'a pas été un si mauvais pilote, ses dérapage ne sont jamais incontrôlés...
Géronimo