Les Retraites, la “crise” et…les chantres de la sarkozye….

Publié le par Jacques

Lorsque je parle des chantres de la sarkozye, je ne pense pas aux courtisans, aux Ministres et autres thuriféraires de l’UMP.

Ceux-là sont payés pour japper comme le désire leur bon maître qui d’ailleurs leur fournit lui-même les éléments de jappement…..

Non, les chantres de la sarkozye sont ceux que je découvre ici où là sur la blogosphère.

Et si vous avez le malheur de leur rappeler que M. Nicolas Sarkozy avait déclaré en mai 2008 au micro de RTL qu’il ne toucherait pas à la retraite à 60 ans “parce qu’il n’en avait pas reçu le mandat” des électeurs…. ses zélateurs du clavier répondent invariablement


“oui mais la CRISE est passée par là, c’est elle qui a obligé le Président à revenir sur ses déclarations”.

 

Ben voyons !!!!!!


Tout d’abord on s’aperçoit tous les jours que la “crise”, visiblement, ne touche ni M. Sarkozy ni ses collaborateurs.

L’un se paye un avion remis à neuf avec….notre fric.

Les autres se font servir, à nos frais,  sur Air France, des plateaux repas à 120/160 euros par personne….


Et nos laudateurs de la sarkozye ne doivent pas lire les journaux ni écouter les médias audiovisuels puisque tels les cabris à de Gaulle ils sautent sur leur chaise en disant  “la crise, la crise, la crise”.


Car le vrai visage de la “crise”, le voici:


 Année 20: 562 000 contribuables assujettis à l’Impôt sur la fortune.

                     Soit 23 000 contribuables de plus qu’en 2009…

****************

Les ventes du groupe de luxe HERMES viennent de bondir de 22,8% et son action grimper encore de plus de 3% en bourse…..

(et Mme Woerth n’y est encore pour rien, cette fois….)

*****************

UNIBAIL, le numéro un européen de l’immobilier commercial vient de distribuer UN MILLIARD huit cent mille euros de DIVIDENDES à ses actionnaires…..

 

Et encore ne s’agit-il là que de trois exemples trouvés dans l’actualité économique de la seule semaine écoulée….

 

 Dans le même temps la consommation des ménages a baissé de 1,4% en juin dernier.

 

Voici donc les preuves que certains se gavent au détriment des autres et qu’ils ne trouvent pas cela encore suffisant puisqu’ils veulent que les Français travaillent plus longtemps pour avoir des retraites encore plus faibles que celles versées aujourd’hui.

 

Et dire que parmi tous les chantres qui soutiennent bec et ongles la retraite à la sarko nombreux sont ceux qui sont déjà retraités, parfois retraités dorés. Eux, ils ont bien profité du système…. Mais ils ont tellement la trouille pour leur pension personnelle qu’ils veulent que les autres soient pénalisés à leur profit !

 

Ils ont en effet unedrôle de conception de la ….”répartition” !!!!!

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 29/07/2010 11:29


La belle vous répond : je constate que dans ce court commentaire, vous avez trouvé le moyen d'utiliser 2 fois le terme "PROFITER". Et vous vous en glorifiez ! Hélas,pour moi ce qui profite sont
des.... profiteurs !
et là ou il y a quelqu'un qui profite, il y a automatiquement quelqu'un qui paie, n'est-il pas M.Jacques, et j'en sais quelque chose....


Jacques 29/07/2010 17:43



Vous pouvez essayer de jouer sur les mots mais ça n'a pas grand intérêt....


Vous aussi, à votre tour, vous PROFITEREZ un jour de la retraite. Serez-vous alors une "profiteuse" ?????


J'ajoute et je repéte que je n'ai rien volé à personne. J'ai cotisé pour LA retraite tout au long de ma carrière.


Bon, qu'allez-vous trouver maintenant à "commenter" ?????


 


jf.



julie 28/07/2010 12:29


Tiens, M.Jacques, je pensais qu'en tant que retraité-ex syndicaliste européen des pauvres aiguilleurs du ciel vous faisiez également partie des "retraités privilégiés qui ont su utiliser le
système". Me serais-je trompée ?


Jacques 29/07/2010 00:57



Ah....JULIE LE RETOUR.......


Je n'ai pas "utilisé" le système, comme vous dites de façon très péjorative, mais j'en ai profité selon les dispositions légales.


C'est pour cette raison, malgré votre commentaire qui se veut -en vain- sarcastique, que je soutien ceux qui sont contre le projet actuel de réforme. J'ai
même été défiler dans la rue le 24 juin dernier.


Et comme je souhaite que les plus jeunes que moi puissent PROFITER d'un système équivalent à celui que j'ai connu, j'ai indiqué - mais cela vous a sans doute
échappé - que je suis prêt à financer, avec ma pension actuelle, un gréviste contre cette réforme.


Vous pensiez faire de l'ironie facile ma Chère, mais l'ex syndicaliste que je suis, également ex-aiguilleur du ciel, est toujours fidèle à ses convictions,
ne vous en déplaise.


A + ma Belle.


 


jf.