Les beaux cocoricos bien démagos et tout faux de Fillon-Copé en duo.

Publié le par Jacques

 

Relayés à l'envie par la presse, les cocoricos de l'UMP et du R-UMP,  suite aux trois législatives partielles de ce dimanche 9 décembre,  méritent une autre analyse que celle "officielle".


Ah...si les journalistes faisaient vraiment leur boulot......!!!


D'abord, notons que le PS ne perdra pas sa majorité  même si Mme Roqué, dans l'Hérault, était battue dimanche prochain, elle qui n'avait au second tour de juin 2012 que 10 voix d'avance sur le candidat UMP. Personne ne prévoyait d'ailleurs que la majorité présidentielle pourrait en gagner à l'occasion de ces trois partielles.


Alors,  regardons de plus près.


13 ème circonscription des Hauts de Seine

M. Devedjian (UMP - filloniste) perd 6487 voix par rapport à juin dernier.

Le candidat de gauche, M. Landfried en perd 5 731.


1 ère circonscription du Val de Marne

M. Plagnol (UDI) perd 11 883 voix.

Le candidat de gauche, M. Mellouli, 8528 voix en moins.


6 ème circonscription de l'Hérault

M. Aboud (UMP) perd 1880 voix.

La candidate de gauche, Mme Roqué en perd 8822.


Ainsi l'opposition perd un total de 20250 voix et la gauche 23081.


Pas de quoi pavoiser ainsi pour MM Fillon-Copé.


Ils subissent une dégringolade quasi identique à celle de la gauche.


C'est peut-être de bonne guerre que les frères ennemis crient victoire ( une fois de plus....) mais c'est dramatique que la presse reprenne sans aucun discernement leur analyse fallacieuse.

Publié dans actualité

Commenter cet article