Les « anti-sarkozystes primaires » – année 2008.

Publié le par Jacques

 

2 janvier 2008

On apprend que le Premier Ministre a préféré rentré chez lui en province, à Sablé, plutôt que de se rendre le 31 décembre à l'Elysée avec "son" gouvernement au « pot de fin d'année » organisé par M. Sarkozy.

Cecilia Sarkozy fait savoir qu'elle n'avait pas du tout apprécié que le Président annonce, sans lui avoir demandé son avis, qu'elle n'irait pas déposer devant la Commission d'enquête parlementaire sur la Libye. Elle laisse même entendre que elle, elle y aurait bien été.

Les parlementaires UMP désertent l'hémicycle pour protester contre le financement du... »Nouveau Centre », autre parti de la majorité présidentielle....

8 janvier 2008

M. Fillon annonce qu'il n'appliquera pas à la lettre le non cumul de fonctions ministérielles avec un mandat électif local pourtant édictée par le Président Sarkozy. Le premier ministre assure que la règle du cumul "dépendra des ministères et de la taille de la ville".

Les Députés UMP hurlent contre les test ADN proposés par Thierry mariani avec la bénédiction de M. Sarkozy

16 janvier 2008

M. KOUCHNER  se déclare HOSTILE à la "proposition" de Mr Sarkozy de regrouper TV5 Monde, France 24 et Radio France International et d'imposer à France 24 de n'émettre "qu'en langue française".

M. BOCQUEL fait remarquer publiquement à Mr Sarkozy qu'il ne tient pas ses engagements à propos des relations France-Afrique.

18 janvier 2008

A "Soir 3", le Député UMP Georges TRON dit tout le mal qu'il pense du fameux "Plan banlieues" de Mme AMARA....

21 janvier 2008

Le nouveau président de l'UIMM (MEDEF) Frédéric Saint-Geours a rejeté le souhait du président de la République Nicolas Sarkozy de réserver un tiers des profits des entreprises aux salariés, jugeant que «cela ne peut pas fonctionner», dans un entretien aux Echos.

22janvier 2008

Nicolas Sarkozy a déclaré samedi à Boulogne-sur-Mer que la future présidence française de l'Union Européenne permettra de "sortir de l'affaire des quotas". Aujourd'hui, Jacques Barrot, commissaire européen, a exprimé sur Europe 1 de fortes réserves sur ces propos.

29/01/08 11:15 PARIS (AFP) -

Le moral des ménages français à son plus bas niveau historique en janvier.

31 janvier 2008, 15h28 | AFP

L'ex-Premier ministre PS Michel Rocard a annoncé jeudi avoir présenté sa démission de la commission Pochard sur la revalorisation du métier d'enseignant, dénonçant une «exploitation politique mensongère et manipulatrice» du travail de cette commission.

9 février 2008

Les MAIRES UMP de banlieuese disent « déçus de l'exercice présidentiel ». M. Sarkozy venait de présenter son « plan Banlieue »

25 février 2008

Le Premier Président de la Cour de Cassation, Mr Vincent Lamanda, fait savoir par ses services "qu'il n'est pas question de remettre en question la décision du Conseil Constitutionnel" comme l'envisage le Président de la République.

5 mars 2008

François Léotard publie un livre intitulé « Ca va mal finir parce que ça a mal commencé » à propos du quinquennat de M. Sarkozy.

11 mars 2008

Alain Juppé qualifie « d'erreur » la politisation des élections muincipales décrétée par M. Sarkozy.

20 mars 2008

Nadine Morano: «Fadela Amara au gouvernement, cela montre les limites du casting à la Fogiel».

Sympa pour Sarkozy qui a nommé Mme Amara au gouvernement....

16 avril 2008

Gilles Carrez, Rapporteur Général UMP du Budget à l'Assemblée Nationale critique vigoureusement la "suppression de la publicité à la télé publique" décidée par N. Sarkozy.

17 avril 2008

Des Maires UMP déposent un recours contre la suppression du Tribunal de leur ville, suppression voulue par M. Sarkozy.

27 avril 2008

La Ministre de l'Intérieur , Mme Alliot-Marie et le Secrétaire d'Etat aux Sports, M. Bernard Laporte ont préféré assister au spectacle de l'imitateur Nicolas Canteloup pendant que se déroulait l'intervention télévisée du président et ont tenu à le faire savoir.

8 mai 2008.M.

Sarkozy convoque à l'Elysée les Députés de sa majorité pour les « recadrer ».

CINQUANTE-HUIT d'entre eux refusent de se rendre à « l'invitation ».

17 mai 2008

M. Fillon, Premier Ministre, qui a reçu l'ordre de se rendre à Lima au dernier moment, déclare qu'il n'a pas vocation à remplacer ainsi le Président au pied levé....

Le même M. Fillon avait également déclaré (sans savoir qu'il était filmé...) que « " l 'Autre" ne lui laissait rien faire »

18 mai 2008

A Saint Quentin ou M. Xavier Bertrand (Ministre) est Adjoint au Maire, la Municipalité UMP ne met pas en place « service minimum d’accueil dans les écoles » un jour de grève des enseignants. C'est pourtant une obligation légale suite à la loi votée à la demande de M. Sarkozy.

23 mai 2008

TRENTE Députés UMP manifestent publiquement devant l'Assemblée Nationale contre le changement des plaques d'immatriculation des véhicules, modification décrétée par M. Sarkozy.

30 mai 2008

Le Président de la Cour des Comptes, Philippe Seguin , dénonce « le manque de transparence du budget 2007 et l'amélioration en trompe-l'oeil »du déficit budgétaire.

Le même jour les Députés UMP ne parviennent pas à chiffrer précisément les coûts et les gains des réformes engagées par le Président.

1er juin 2008

Prix du gazole : l'Élysée s'active, Matignon freine

10 juin 2008

Mouammar Kadhafi rejette le projet d'Union pour la Méditerranée de M. Sarkozy.

18 juin 2008 M.

Jean-François COPE, Président du Groupe UMP à l'Assemblée Nationale, parie sur l'échec de M. Sarkozy.

Alain Juppé (UMP) exprime ses "inquiétudes" concernant le retour annoncé de la France dans le commandement militaire intégré de l'Otan, se demandant si elle "n'est pas en train de faire un marché de dupes, en rentrant sans conditions".

24 juin 2008

Jean-Pierre RAFFARIN se plaint publiquement de la mainmise de l'Élysée sur l'UMP.

25 juin 2008

Valery Giscard d'Estaing VGE critique vertement et publiquement la décision du Président Sarkozy d'inviter le Président Syrien au Défilé du 14 Juillet.....

21 juin 2008

Jacques Chirac annonce qu'il n'assistera pas au défilé du 14 juillet en raison de l'invitation faite au Président Syrien 

18 juin 2008

Alain Lambert, Sénateur UMP de l'Orne, écrit sur son blog :

"Je ne comprends plus rien à l'action de l'homme que j'ai connu, aimé, soutenu, recommandé et dont je souffrirais profondément qu'il échouât".

14 juillet 2008

M. Fillon, Premier Ministre, n'assiste pas au défilé du 14 juillet.

15 juillet 2008

Jean-Louis BOURLANGES, UMP, déclare : "Sarkozy a moins le goût du pouvoir que de l'arbitraire. Il veut, en face de n'importe quelle situation, affirmer sa supériorité".

28 août 2008

Nicolas Dupont-Aignan :

« Il est du devoir de Nicolas Sarkozy de changer de politique en Afghanistan »

30 août 2008

MM. Luca, Balladur, Mariton, Lambert ..partent à nouveau en guerre contre M. Sarkozy

M. Mariton :

"créer des impôts nouveaux, je n'ai pas compris que c'était dans le programme de l'UMP

M. Lambert :

"Il y a un an on nous a expliqué que le capital était trop taxé et on a baissé les droits de succession. pourquoi ce qui était vrai il y a un an ne le serait-il plus aujourd'hui ?"

3 septembre 2008

Le Premier Ministre contredit à la radio sa Ministre de l'Économie qui vient de s'exprimer dans le journal "La Tribune".

On apprend que le Premier Ministre et son Ministre du Budget se sont violemment opposés à la taxe de 1,1% pour financer le RSA.

Jean-François COPE annonce urbi et orbi que le Gouvernement n'a ni informé, ni consulté les Députés UMP avant l'annonce de cette taxe....

Bernard ACCOYER, Président de l'Assemblée Nationale relaie un peu partout le trouble des Députés de la Majorité....

21 novembre 2008

Travail le dimanche: 48 députés de la majorité disent "Non"

11 décembre 2008

Daniel Garrigue, député UMP de Dordogne démissionne avec fracas de l'UMP.

Il rend publique sa lettre de démission intitulée : « L'UMP n'est plus qu'un 'ectoplasme' sans débat »

« Lorsqu' Alain Juppé a dû malheureusement se retirer, nous avons fait confiance à Nicolas Sarkozy.Ce changement a été désastreux . »

« Depuis l'élection présidentielle, et particulièrement ces derniers mois, j'ai été conduit à exprimer des divergences sérieuses avec le président de la République »

« La vérité, c'est que, dans ces régions, où nous nous sommes implantés derrière le général de Gaulle, derrière Jacques Chaban-Delmas et derrière Jacques Chirac, le discours néolibéral et atlantiste du président de la République ne passe pas. »

Publié dans actualité

Commenter cet article