Les « anti Hollande » ne sont pas « primaires ». Simplement un peu niais !

Publié le par Jacques

Je suis positivement affligé par l'indigence intellectuelle des "arguments" des opposants lambda sur leurs bloc-notes ou sur les sites où ils peuvent proposer leurs articles.


Du très fort: "les socialistes ont été de tous temps des idéalistes irresponsables" ......


"Hollande a choisi le renflouement des caisses vides par l'imposition des classes moyennes à outrance". Sauf que la loi de finances rectificative récemment adoptée ne comporte aucune mesure sur l'impôt sur le revenu....

Ce texte prévoit 7,2 milliards de hausses d'impôts et 1,5 milliard d'euros de gel de dépenses et enterre deux mesures symboles du quinquennat précédent : la TVA sociale et les heures supplémentaires défiscalisées.

 L'AMENDEMENT "BOLLORÉ" ACCEPTÉ

Lundi, la commission mixte paritaire a avalisé quasiment toutes les modifications apportées la semaine dernière par le Sénat : amendement dit "Bolloré" instaurant une taxation de 5 % de la revente de chaînes de télévisions de la TNT attribuées gratuitement par le CSA, alourdissement de la taxation des parachutes dorés et retraites chapeau, majoration des taux applicables à la taxe sur les logements vacants, inclusion dans la taxe sur les transactions financières des "transactions opérées sur les certificats représentatifs d'action".

Sur l'Aide médicale d'Etat (AME), la CMP a aussi adopté la modification du Sénat qui rétablit la possibilité pour les centres communaux d'action sociale, les services sanitaires et sociaux du département de résidence ou les associations agréées d'être dépositaires des demandes d'AME.

En revanche, la CMP n'a pas accepté l'abaissement à vingt-et-un du nombre des postes d'ambassadeur itinérant. Le Sénat avait voté un amendement de Nathalie Goulet (Union centriste) visant à diminuer de 13 millions d'euros les crédits de l'action extérieure de l'Etat en réduisant à vingt-et-un le nombre de ces postes, actuellement à vingt-six.


Je ne vois donc pas comment les "classes moyennes" seraient touchées par ces mesures !


Et en avant pour la démago pure et dure:

- "Les ministres se la coule douce, en congé, croyant que la crise est en vacances".

- "Eh oui, le Gouvernement a pris le taureau par les cornes: tous en congé !".

- "Ils sont tous en congé, tranquilles, les doigts de pied en éventail, pas trop vite le matin et doucement le soir. Ils vont nous revenir bien bronzés sous toutes les coutures et toujours près à donner des leçons aux autres".

Cerise sur le gâteau sur ce même sujet: Henri Gattegno, dans Le Point de l'innéfable F-O Giesbert croit pouvoir indiquer que "dans aucune entreprise un salarié normal qui arrive en mai n'a droit qu'à trois semaines de congé en août".

Plutôt cucul le sieur Gattegno vu que M. Hollande n'est parti en vacances que 18 jours...Et qu'il les a interrompues par deux fois...


Mais au fait, pourquoi donc ce "journaliste" ne s'est pas livré au même calcul d'apothicaire, en août 2007, lorsque M. Sarkozy est parti en vacances à Wolfeboro, aux USA, dans la villa d'un milliardaire américain ???? Villa normalement loué 21900€ la semaine, somme que M. Sarkozy n'a pas réglé de sa poche....


Et puis, il paraît que "toutes les caisses ont été vidées en deux mois". Moi qui croyait qu'elles étaient déjà vides depuis le 6 mai et même, dixit Fillon en 2007, que l'État était en faillite...


Et puis il y a aussi ce genre de considération particulièrement inepte:

"Le Gouvernement formé par M. Ayrault, à part quelques vieux éléphants rabougris et roublards, n'a jamais exercé de fonctions importantes. Des Maires, des Présidents de Région,  des recalés de la politique, qui n'y connaissent rien. Des personnalités à peine connues du monde international. Voilà ce que sont les personnes actuellement aux commandes du navire France".


Sympa pour les Maires ou les Présidents de Région....


Mais on a surtout grande peine à se souvenir des "fonctions importantes" qu'auraient exercé Frédéric Lefebvre, Rachida Dati, Valérie Pécresse, Hervé Morin, Christine Boutin, Christine Albanel, Roger Karoutchi, Eric Besson, Laurent Wauquiez, Maurice Leroy, Chantal Jouanno, Patrick Ollier, Henri de Raincourt, Philippe Richert, Marie-Luce Penchard, Pierre Lellouche, Jeannette Bougrab, Valérie Létard, Nathalie Kociusko-Morizet, Hervé Novelli, Fadeal Amara, Alain Marleix, Rama Yade, Luc Chatel, Michel Mercier, Bruno Le Maire, Frédéric Mitterrand, Nora Berra, Benoist Apparu, Georges Tron, >Thierry Mariani, Jean Leonetti, Claude Greff, David Douillet, Marc Lafineur, Edouard Courtial, avant leur entrée dans les trois  Gouvernements Sarkozy/Fillon...... !!!


http: lamauragne blog lemonde fr files 2012 08 niais jpg Les « anti Hollande » ne sont pas « primaires » Simplement un peu niais !

 

Avec les ROMS, nos clients croyaient tenir une polémique de taille. Malheureusement pour eux, elle totalement foireuse !

"Nous apprenons de source sûre que des camps de Roms ont été évacués. L'année dernière,pour les mêmes raisons, ce fut un tohu-bohu épouvantable. Même les nazis n'auraient pas fait mieux nous rabâchaient les quotidiens bobo. Pourquoi on n'entend plus les 'droits de l'hommiste' ? Ah oui, ils sont aussi en congé, comme la clique gouvernementale"

A ma connaissance, quatre campements de Roms ont été démantelés cet été, deux à Lille et deux à Lyon. Ils l'ont été par décision de Justice.

Le parallèle avec le quinquennat précédent est donc sans fondement !

Car M. Sarkozy, qui n'en a jamais rien eu à cirer de la Justice, dans ce domaine comme dans d'autres, avait déclaré le 30 juillet 2010: «Dans les trois mois, je veux qu’au moins la moitié des implantations sauvages de ce type aient disparu du territoire français» !!!


Et quand je lis, ici ou là: "Le premier Conseil des Ministres de rentrée vient d'être consacré à la condition des Roms en France", je constate qu'il s'agit juste d'un mensonge éhonté ! Le sujet des Roms a été traité à Matignon et non pas à l'Elysée, lors d'une réunion interministérielle.


En réalité ce Conseil des Ministres était réuni pour (entre autres) :
- Le ministre des outre-mer a présenté trois projets de loi ratifiant huit ordonnances prises sur le fondement de l’article 30 de la loi n°2010-1487 du 7 décembre 2010 relative au Département de Mayotte.
- Traitement du Président de la République et des membres du Gouvernement.
- Le programme de travail du Gouvernement .
- Le relèvement des plafonds du Livret A et du Livret de développement durable et la réforme de l’épargne réglementée.
- La feuille de route du Gouvernement pour les habitants des quartiers.

Et puis, il y a toutes ces "pleurnicheries" à propos des impôts.
"Je compte mes sous qui vont me rester quand j'aurai versé ma quotte part à l'État"
Ou encore:
- "Et je répète, en considération des annonces du nouveau Président Hollande, même s’il possède toutes les vertus, que mes impôts ne pourront qu’augmenter dès septembre prochain, alors qu’ils sont restés stationnaires les années précédentes…"
- "Les « gesticulations » de ces nouveaux maîtres ne m’intéressent pas …sauf en ce qui concerne l’impôt sur le revenu que le « nouveau » riche que je découvre être devra payer en septembre prochain, en dépit de ses charges importantes, dont celle d’aider son fils chômeur…"

Eh bien parlons -en des ces impôts, puisque la feuille du même nom vient d'arriver dans les chaumières.

En ce qui me concerne, toutes considérations égales entre mes revenus de 2010 et de 2011, , l'augmentation est de 400 € tous ronds !

Eh bien, ces 400 € de plus, je ne les dois nullement à M. Hollande puisque son Gouvernement n'a encore fait voter ( comme déjà dit ci-dessus) aucune disposition nouvelle relative à l'impôt sur le revenu.

En réalité, cette augmentation a été votée en décembre 2011 par l'ancienne majorité, celle d'un ex-Président qui n'a cessé de clamer pendant...4 ans : "je n'ai pas été élu pour augmenter les impôts". Mais qui l'a quand même fait la cinquième année quand il a fini par découvrir les dettes abyssales qu'il avait lui-même fabriquées !


Et puis il y a eu aussi cette belle opération de désinformation nullement désintéressée à propos de la nouvelle Commission  de rénovation et de déontologie de la vie publique, dite Commission Jospin. Avec gourmandise, nos clients ont annoncé que M. Jospin allait recevoir 122 000 € pour présider celle-ci, Mme Bachelot 92 000 € et les autres membres 80 000 €.

"Cette Commission va coûter 2 444 000 € aux contribuables".

Tous ceci n'est qu'affabulation malfaisante et même ridicule puisque chacun sait que la participation à ce genre de commission n'est JAMAIS rémunéré !

D'ailleurs, et c'est tellement risible, personne n'avait insinué que l'autre ancien Premier Ministre, Edouard Balladur aurait touché un seul centime pour sa présidence, en 2007,  de la Commission sur la réforme des Institutions.....


Beau florilèges de niaiseries, n'est-il pas ????

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jrousseaudu72 10/11/2012 11:48

Tu fais partie des 5% de gens satisfaits de leurs gouvernants c est mieux que rien

Jacques 10/11/2012 12:08



Vous ne savez peut-être pas lire comme il faut:


Avec 42% de satisfaits (+1), François Hollande a enrayé au mois de novembre sa chute de popularité,


jf.



jrousseaudu72 27/10/2012 17:11

en fait t es juste un petit lèche cul

jrousseaudu72 27/10/2012 17:10

J avais déja lu pas mal de conneries dans ma vie mais je découvre la bètitude profonde ici