Le grand retour des NERVIS d’extrême droite.

Publié le par Jacques

 

De-ci de-là d'aucuns s'interrogent sur le fait de savoir si Dame Le Pen fait peur....histoire, sans doute de rassurer des...inquiets.


On peut remarquer, au passage, que la tentative est légèrement contre-productive puisque la réponse se trouve dans la question...... !


J'ai déjà eu l'occasion de répondre à cette question :

Porte-parole de Marine Le Pen, Paul-Marie Coûteaux crée un nouveau parti …...


Par ailleurs, je me suis également permis de subodorer ceci :

Non, ce n'est pas Marine Le Pen qui fait peur, ce sont ses affidés, tous prêts à servir dans la milice du vice et de la vertu.....si d'aventure la dame était élue !

J'ai écrit cela, quelque part, le 30 novembre dernier.


Je pensais alors à ces énergumènes de « catholiques intégristes » qui manifestent sous l'égide du trop méconnu groupe d'activistes dénommé CIVITAS dont les liens avec le Front national ne sont plus à démontrer ( présence aux meetings de Jean-Marie Le Pen, présence à la « fête FN de « Jeanne d'Arc", etc....).

Et je ne pensais pas si bien dire !!!!


Puisque depuis, on apprend que l'humoriste Sophie Aram est placée sous protection policière à la demande de Radio France à la suite d'insultes et de menaces . Le FN dénonçant officiellement les « propos infâmes » de la chroniqueuse.

Ses spectacles sont régulièrement perturbés, ses affiches lacérées.

Des blogs d'extrême-droite dénoncent la « juive Sophie Aram » et même « les juifs de France Inter »... Sauf que Mme Aram est de culture musulmane.....


Du coup, Mme Aram a publiquement déclaré :

« Les électeurs doivent savoir quelles sont les méthodes utilisées par une partie des supporters du FN ».


L'un de ses confrères, Mathieu Madénian, se retrouve dans la même situation qu'elle. Parce qu'ils osent dénoncer les idées du Front National.

Il a été assigné en justice par le FN et par deux cents personnes individuelles.


Son spectacle au théâtre Trévise à Paris a été interrompu par des militants d'extrême-droite, dont ceux du fameux GUD qu'il n'est plus la peine de présenter.... qui a confirmé : « nous sommes décidés à faire taire cet 'humoriste'... »


Alors, la question suivante se pose :

Si, d'aventure, Mme Le Pen était élue, ses affidés porteraient-ils une chemise brune comme les « SA, Sections d'Assaut » d'Adolf Hitler, une chemise noire comme les fascistes de Mussolini ou une chemise « bleu marine » (!!!) ...comme celle de la tristement célèbre Milice de Pétain ?

 

Publié dans actualité

Commenter cet article