Le condamné à mort texan Hank Skinner sauvé in extremis par la Cour suprême

Publié le par Jacques

logo-ecpm-fr.1207925607.gif

 

Le funeste compte à rebours s’est arrêté moins d’une heure avant son exécution mercredi pour Hank Skinner, un condamné à mort texan à qui la Cour suprême a accordé un sursis le temps d’examiner sur le fond sa demande de pratiquer des tests ADN pour prouver son innocence.

 

La France était intervenue mercredi auprès du Texas pour demander la grâce du condamnéet l’ouverture d’un complément d’enquête. “Le président de la République (Nicolas Sarkozy) et le ministre (des Affaires étrangères Bernard Kouchner) ont fait connaître” à son épouse française Sandrine Ageorges-Skinner “le soutien de la France”, selon le Quai d’Orsay.

Publié dans actualité

Commenter cet article