La DCRI de Squarcini ferait mieux de surveiller les fadas islamistes plutôt que les fadettes des jounalistes.

Publié le par Jacques

 

A l'heure où j'écris ce billet c'est cocorico sur l'efficacité de notre police.


Je ne partage pas du tout cet optimisme dont certains se repaissent déjà avec gourmandise.


On apprend au fil des heures, notamment par " le Figaro"  que le suspect était "surveillé depuis longtemps par la DCRI".


Surveillance efficace comme on peut le constater.


On apprend que si il était surveillé, c'est parce qu'il avait "emprunté  des filières djihadistes en direction de l'Afghanistan et du Pakistan".


On apprend également ("France Inter") que l'armée française -dont la Légion Étrangère- aurait par deux fois rejeté la candidature de cet homme. Pour quelles raisons ? Mystère. Pourtant, on sait que la Légion Étrangère recrute des gens au passé judiciaire nettement plus chargé que l'homme en question.....


Cet homme, nous dit-on, est celui qui a abattu un premier parachutiste, à Toulouse, le 11 mars.


A noter, que si il n'avait pas récidivé à Montauban le 15 mars, personne n'aurait entendu parler du meurtre du 11..... "le Parisien" cite celui-ci le jour même en moins de dix lignes.

Le site spécialisé http://www.faitsdivers.org/ n'en parle, très brièvement, que le.... 12.


Rien dans les reste de la presse et notamment pas à la télé.


On apprend maintenant que ce meurtre a été précédé d'un rendez-vous pris sur internet à la suite d'une petite annonce sur "le bon coin" qui a provoqué 575 connections.


Ce n'est que le lundi 19 - selon M. Guéant - à la suite des nouveaux meurtres de Toulouse, que la police commence à éplucher ces 575 connections.....


Pourquoi cela n'a-t-il pas été fait dès le 11... Mystère !!!!  575 connections, cela ne doit pas prendre un temps extraordinaire....


Tous les experts s'accordent pour dire que des djihadistes au profil du suspect de Toulouse, il y en aurait tout au plus une dizaine recensés en France , dont celui-ci.


Pas insurmontable tout de même la surveillance de 10 personnes.....


On a vu cette même DCRI beaucoup plus "mobilisée" sur les présumés coupables de Tarnac...... !!!! Ainsi que sur les communications téléphoniques de journalistes.....!!!!


Non seulement je ne partage pas ces fameux cocoricos - en pleine campagne électorale, rappelons-le - mais je trouve même que quelque chose cloche gravement dans toute cette triste affaire.


On verra bien la suite et surtout si des journalistes dignes de ce nom ne se contenteront pas de communiqués triomphants.


21/3 14h58

 

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article