L’unité de l’Enseignement public et privé.

Publié le par Jacques

 

 

F.MITTERRAND L'AVAIT PROMIS, C'EST N.SARKOZY QUI LA MET EN PLACE.

Aujourd'hui - encore une grande première sous la Vè République ( décidement, quel talent ce M. Sarkozy !) - les enseignants du privé sont en grève avec leurs collègues du public, ces derniers étant considérés comme des gréviculteurs patentés.

Pour l'élection présidentielle de mai 1981, on trouvait la proposition N°90 ci-dessous dans le programme du candidat Mitterrand:

Un grand service public, unifié et laïque de l’éducation nationale sera constitué.

On se souvient que lorsque ce projet -approuvé par les Français en portant F. Mitterrand à la présidence de la République - arrive en discussion au Parlement, la Droite organise de nombreuses manifestations, à Bordeaux (22/1/1984), à Lyon ( 29/1/84), à Versailles (4/3/84) et à Paris (24/6/84) - M. Chirac en tête du cortège - bafouant ainsi le suffrage universel !.....

F. Mitterrand annonce le retrait du projet de loi. Le Gouvernement de Pierre Mauroy démissionne.

 Vingt sept ans plus tard, Monsieur Sarkozy réussit le tour de force de faire descendre dans la rue, tous ensemble, les enseignants du public et de "l'école libre" !!!

Eh bien voilà, l'unification est faite. Bravo M. Sarkozy !!!!

Publié dans actualité

Commenter cet article