Jean-François Copé se prend une volée de bois vert sur le Net

Publié le par Jacques

 

« Le Parisien » estime que Copé a gagné son duel contre Hollande.

Réactions de Lecteurs :


Point de vue objectif

Soit plus objectif,c'est Copé qui c'est fait démolir !! Et c'est pourtant celui qui a été le plus agressif et le plus bavard des 2,empêchant même parfois Hollande de s'exprimer...Étrange paradoxe...


Hollande et de trés loin !

Franchement Copé est ridicule !!! D'un point de vue objectif Hollande lui a donné pour le coup une véritable LEÇON...Sagesse,Humour,Respect d'un coté Irrespect,Agressivité de l'autre...Mon choix est vite FAIT.


La preuve que l'arrogance n'est pas une arme

J.F.Copé a la fâcheuse habitude de chercher à ridiculiser son adversaire. Il utilise un registre détestable . Les mimiques qu'il affiche lorsque s'exprime son adversaire, cette façon manifeste de se payer sa tête et de le faire passer pour un débile,, cette technique de déstabilisation n'est pas digne d'un débat politique.Pour tout dire, ce monsieur est trop incorrect pour que son jeu soit gagnant, et c'est tant mieux. Et ce n'est pas non plus en empêchant l'autre de parler que l'on est convaincant. En plus il s'est trompé sur un chiffre, rétabli à la fin de l'émission par David Pujadas. Je constate que cette méthode déplorable dans laquelle il excelle, était utilisée plus ou moins bien en 2007, par Dati, Yade, elle l'a été par Sarkozy contre Fabius. Sauf qu'aujourd'hui, il y a un bilan. Du coup, la "technique" passe pour ce qu'elle est : un numéro pitoyable et vain. François Hollande s'honore en restant au delà de cette grossièreté. Ca ne doit pas être facile, mais il en retire d'autant plus de mérite.


copé l'homme qui decide rien et qui ne sait rien

copé est même contredit par gueant quasiment en direct sur les chiffres des regularisatios, c'est pitoyable tant d'ignorance pour un president de parti qui compte se presenter aux responsabilités d'etat en 2017.

Déjà que je n'aime pas Sarkozy , je trouve copé encore pire que lui ( il faut le faire !!! ) j'ai jamais vue quelqu'un avec autant d'arrogance . J’espère bien qu'il ne ce présentera jamais a une présidentiel!!!!


Hollande et de trés loin !

Hollande le sage face à l'arrogant et très bavard Copé...J'avais l'impression que Copé était un enfant tout excité et très perturbé et que Hollande tout en humour,sagesse,et respect lui donné la réplique et pour le coup une réplique cinglante, une véritable leçon !...Comme quoi l'agressivité dans un débat n'est pas toujours le meilleur moyen d'arriver à ses fins


réaction à chaud

Hollande reste fidèle à lui-même face à un copé arrogant et surtout imbuvable, paniqué, toujours sur la défensive.


« Le Monde » estime « face à Copé, Hollande sur la défensive ».

Réactions de Lecteurs :


Je suis surpris de voir monsieur Copé être aussi grossier, désagréable et mal élevé, coupant en permanence François Hollande. L'éducation, c'est important, monsieur Copé. Allez encore prendre quelques leçons de politesse. Cela vous aidera dans le futur.


Qu'est-ce que c'est que ce titre ? Où avez-vous vu cela ? Face à ce roquet ridicule de Copé qui nous a ressorti encore une fois sa carte de France avec les centrales nucléaires, qui n'écoute rien, qui mouline son discours ridicule, Hollande a été remarquable. Sur la défensive ? Est-ce à dire qu'il aurait fallu qu'il lui colle une paire de baffes et son pied où je pense par-dessus le marché ? Dans l'absolu, oui. Et virez votre titreur, si c'est le même qui sévit depuis des semaines.


Et comment ne pas être sur la défensive dans ce show justement appelé "DUEL", précisément face à un Copé qui a été dans son meilleur role : celui du méprisant et du casseur, il s'est même inspiré de la méthode Martine en brandissant sa petite affiche graphique qui fait peur et s'il a cherché à faire sortir Hollande de ses gons ben c'est raté: François HOLLANDE est resté zen, correct, non brutal tout en restant offensif, clair et précis.


Technique classique de Copé: parler parler pour empêcher l'Â’adversaire de répondre, affirmer n'importe quoi, citer n'importe quel chiffre pour arriver à masquer le refus de parler du bilan (et pour cause) et du programme (bis). Même technique que sarko mais dans un genre différent car ce dernier n'a fait que parler de lui! Exit bilan et programme. Le néant agressif mais le néant quand même!


Le titre du Monde suit la ligne politique Fressoz- Le parmentier : cela devient ridicule ; vous auriez du titrer "Copé n'a pas réussi à abaisser le débat au niveau de la campagne de l'UMP"


Avec Cope est revenu le temps des "Gauleiters" qui gueulent leur pseudo politique. François hollande a été parfait devant ces aboiements qui veulent remplacer le dialogue et l'analyse. Encore ce soir une motivation supplémentaire de voter François Hollande


Les journalistes avaient tous bouffé du lion, méconnaissables par rapport à leur prestation face à Sarkozy où ils furent consternants de veulerie. Jamais Pujadas, qui pendant 5 ans a servi la soupe, n'aurait permis à un contradicteur de Sarkozy qu'il lui coupe la parole en permanence. Il a laissé faire, il y prenait même plaisir. Bref, Hollande a été passé à la question et dans ce contexte plus qu'hostile je l'ai trouvé costaud, pugnace. Dans 40 jours il faudra le retenir!


Maintenant, il faut inviter Nicolas Sarkozy une nouvelle fois et le traiter de la même façon qu'on a traité François Hollande ce soir.


Je trouve que FH a été pugnace. On préfère un pugnace que des énervés et des roquets : NS et Copé.


Copé va nous faire regretter Sarkozy. Plus insupportable et de mauvaise foi que lui, ça n'existe pas.


Il est évident que les intervenants face à Hollande sont beaucoup plus agressifs que ceux qui font face d'habitude à Sarkozy. La télé publique est-elle vraiment neutre dans ce débat ?


« Le Figaro » Copé opte pour le choc frontal face à Hollande

Réactions de Lecteurs :


Copé a perdu son pari, c'est lui qui est parti à la dérive. Que dire du cabinet de Guéant qui appelle France 2 pour contredire les chiffres qu'a sorti Copé ! La tehon totale ;

Copé achié dans la colle, il a perdu le peu de crédibilité qui lui restait ! Dommage !


L'UMP n'ayant ni bilan ni programme à présenter ils sont acculés, ils n'ont pas d'autre choix que de pourrir le débat.


Copé a de la chance. Pour quelques mois encore, il lui reste sa niche. Il y a été sévèrement renvoyé, mais avec grand calme. Comme Copé et Sarkozy ont à peu près le même comportement en débat, çà risque d'être tout à fait distrayant le débat d'entre deux tours. Enfin... si les révélations faites via Médiapart sur le financement de la précédente campagne ne viennent pas remettre un peu d'ordre et de principes dans les choses.


 État dressé à 1h du matin ce 16 mars.


Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article