Je n’approuve ni le Gouvernement ni le PS quant à la pêche profonde.

Publié le par Jacques

Ces jours-ci, la Commissaire Européenne chargée de la pêche, Mme Maria Damanaki, a publié une proposition de règlement  qui vise à bannir d'ici deux ans la pêche profonde en Atlantique Nord en supprimant progressivement les engins de pêche qui ciblent spécifiquement les espèces d'eau profonde.


Levée de bouclier immédiate du Ministre Français des Transports et de la Pêche, M. Frédéric Cuvillier ( récemment encore Député-Maire de Boulogne sur Mer...) qui s'insurge:  "Une éventuelle interdiction de certains engins de pêche n'est pas acceptable".


Lui emboîtant le pas, la Délégation Socialiste française au Parlement Européen dénonce : "le caractère idéologique et irrationnel de la position de la Commission sur ce sujet".

Pourtant lorsqu'on voit les engins dont il s'agit:

 

 

chalut-2.jpg

 

pas besoin d'être grand clerc pour deviner les dégâts occasionnés par ces panneaux d'acier qui lestent les filets et raclent consciencieusement les fonds marins.


On comprend donc aisément les précisions apportées par la Commission de Bruxelles:  "Ces méthodes au chalut de fond sont plus nocives que d'autres pour les écosystèmes du plancher océanique qui entrainent de surcroît des niveaux élevés de prises accessoires d'espèces de poisson indésirées"....


Il m'a été donné d'apprendre récemment que ces chaluts de fond ont un autre inconvénient de taille: ils détériorent régulièrement les câbles sous-marins de télécommunication, entrainant des interventions extrêmement onéreuses.


Bien entendu, l'accent est mis par certains sur les conséquences humaines et sociales de cette proposition.


Sans doute faut-il prévoir ( ce qui ne figure pas  dans la proposition de la Commission) des mesures d'accompagnement et de reconversion des pêcheurs concernés.


Mais n'y aurai-il pas d'autres solutions ????


Es-il vraiment nécessaire de racler les fonds marins  ????  Surtout si on y pêche des poissons dont on ne veut pas !


Ne peut-on pas inventer, au XXIè siècle, des lests de filets innovants qui ne les entrainent pas jusqu'au fond des océans  et donc ne les détruiraient pas de manière durable,  selon l'expression à la mode  ?


Plus généralement, lorsque je vois les étals si bien achalandés de nos poissonniers, notamment en grandes surfaces, je me demande toujours si, le soir, à la fermeture, ils ont vraiment vendu tous leurs poissons.


Combien de tonnes de poissons finissent-elles à la poubelle ???  Je n'ai pas trouvé la réponse...Ce doit être un secret d'état.....


Évidemment, nombre d'ONG, dont Greenpeace, se sont félicitées de la proposition bruxelloise. Ce qui a incité le Comité français des pêches maritimes à accuser Mme Damanaki "d'être inféodée à ces ONG"......


Pour ma part, donc, je n'approuve pas ces déclarations, à, l'emporte-pièce , ce front du refus du Ministre et des Socialistes.


Les Verts sont eux aussi immédiatement montés au créneau mais pour défendre la position de la Commission.


Ils ont saisi la Ministre de l'Environnement, Mme Delphine Batho.

Mais, celle-ci - et je désapprouve également - reste désespérément muette sur le sujet.....

 

 

Publié dans actualité

Commenter cet article

Michel 24/07/2012 15:01

Bonjour Jacques
Une idée de la réponse sur le gaspillage alimentaire, dans un dossier paru dans un récent numéro de Politis
http://www.politis.fr/Gaspillage-alimentaire-l-ampleur,18987.html
Instructif et désolant à la fois

Jacques 24/07/2012 17:05



Il faut noter que de nouveaux efforts sont entrepriscontre ce gaspillage désolant:



Exemple à….RUNGIS :
http://www.rungisinternational.com/fr/rouge/aide_alim/index.asp


La Banque Alimentaire de Vaucluse a accepté de recevoir la viande de six taureaux tués en corrida qui lui sera livrée sous forme de
« gardianne » de taureau. En tout, 10 000 portions que ne doivent pas déguster souvent les allocataires de la Banque….
http://www.ladepeche.fr/article/2012/07/16/1401150-viande-de-taureau-la-banque-alimentaire-se-justifie-face-aux-anti-corrida.html


 


jf.