Est-il normal de risquer ainsi sa vie en exerçant son métier ?

Publié le par Jacques

 

Une nouvelle fois un Contrôleur de la Sncf a été agressé et il se trouve entre la vie et la mort.

Mais qui donc nous avait promis d'éradiquer ...l'insécurité ????

Est-il normal de risquer ainsi sa vie en exerçant son métier ?


 

Évidement non !

La réaction des cheminots est donc parfaitement adaptée.

Les réactions de certains voyageurs mécontents (vues à la télé) est parfaitement ...disproportionnée.

Malgré les désagréments subis !


Je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec les enseignants agressés -parfois par les élèves- mais bien souvent par les parents de cancres.

N'oublions pas ce gendarme qui revêtit son uniforme pour aller porter plainte contre un enseignant (début 2008) et qui, un comble, a obtenu 500 euros de dommages et intérêts pour une gifle reçue par son rejeton qui avait simplement (!!!) traité son prof d'enculé  parce qu'il lui demandait de ranger ses affaires !!!!!!!


Revenons aux transports en commun.


Que ce soit à la Sncf ou à la Ratp, c'est le même problème (sans même parler de Babu...)

De ma jeunesse parisienne, usager du métro pour aller au bahut, je garde le souvenir des poinçonneurs ainsi que du Chef de station dans son petit bureau au milieu du quai  qu'on pouvait, sans crainte, appeler au secours en cas de problème.

Aujourd'hui, lorsque je retourne à Paris, il n'est pas rare que je rencontre des patrouilles de robocops dans les rames ou les couloirs.

 

Où est donc le progrès ?????


S'agissant de la Sncf, j'ai vu , à la télé, ce jeudi soir, le Pdg de cette société nationale faire une déclaration affligeante.


Ce même Pdg qui a réduit les effectifs de son entreprise de 1400 personnes en 2010 !


Ce même Pdg qui s'est bien gardé de défendre les Contrôleurs !


Ce même Pdg qui, en mai dernier, enjoignait à un l'un de ses Contrôleurs de ne pas verbaliser un contrevenant, son copain Pdg de Vinci-autoroutes, qui voyageait sans titre de transport valable, comme un vulgaire petit d'jeune de banlieue....


Alors, ils étaient deux Contrôleurs dans ce train Lyon-Strasbourg. L'un a été poignardé à huit reprises (sous les yeux de passagers sans réaction!) pendant que l'autre allait chercher la police.

Donc, malheureusement sans aucun doute, deux Contrôleurs ne sont pas suffisants. Alors mettons en trois. Point barre !


Mais comme le Pdg réduit ses effectifs.....


Et au train ( si j'ose dire) où vont les choses, « ils » ne vont pas tarder à supprimer les Contrôleurs . Comme ça, il n'y aura plus d'agression ni de « grève spontanée » selon l'élégante formule des journalistes.


Tant que les Contrôleurs de la Sncf, les Conducteurs de bus (dans ma jeunesse, ils étaient deux agents à bord...), les Enseignants... ne seront pas mieux défendus par l' Etat, les agressions continueront et les « grèves spontanées » également !

Publié dans actualité

Commenter cet article