Eh bien, les Chiliens ont du souci à se faire avec leur nouveau Président ….

Publié le par Jacques


Le président élu, Sebastian Piñera,

 

cite NicolasSarkozy en exemple

SANTIAGO. Au lendemain de son élection à la présidence du Chili, le leader

de la droite, Sebastian Pinera, a affirmé lundi 18 janvier à Santiago,

partager avec le président français, Nicolas Sarkozy, la même volonté de

«rénovation d’un pays qui perdu rythme et direction». Devant la presse

étrangère, le milliardaire a exprimé sa «grande admiration pour le leadership

et la force» de M. Sarkozy, qu’il a rencontré à Paris en juin 2009.

M. Pinera a indiqué qu’il souhaitait former un gouvernement «d’unité

nationale», citant l’exemple du président français «qui a fait appel à

des socialistes», prédisant toutefois qu’au Chili certains pourraient rejeter

cette offre. M. Sarkozy a été élu, en 2007, avec «un message très fort

et clair de rénovation et une forme de réaction à des temps, que selon lui,

la France devait dépasser», a-t-il souligné. M. Sarkozy a été un des premiers

chefs d’Etat à féliciter M. Pinera, saluant en lui «un homme de rassemblement

et d’ouverture». Christine Legrand    (Le Monde 20/01/2010)



Publié dans actualité

Commenter cet article