Chronique (VI) d’une dictature en gestation.

Publié le par Jacques

On ne sait pas encore assez que M.Sarkozy et son Gouvernement veulent modifier, à leur unique profit, les règles électorales en vigueur depuis des décennies en supprimant le scrutin à deux tours !


Sachant parfaitement que sa majorité plafonne aux alentours de 30% (même moins aux dernières élections européennes) et qu’il n’a aucune réserve de voix pour le second, M. Sarkozy a donc décidé de supprimer ce…deuxième tour.


Et c’est le cas de le dire, le tour est joué !


C’est bien le propre de tous les régimes totalitaires de réduire, sinon de supprimer, les consultations électorales !


Voici donc, ci-dessous, ce qu’en pense le Conseil d’Etat qui n’est tout de même pas une conférence de rédaction d’un journal “gauchiste”…..


“Le Conseil d’Etat a considéré que le mode de scrutin, projeté (élection à un seul tour) était de nature à porter atteinte à l’égalité comme à la sincérité du suffrage, compte tenu des modalités complexes de la combinaison opérée entre le scrutin majoritaire et le scrutin proportionnel dans le cadre d’un scrutin unique.”


“De telles atteintes à l’égalité du suffrage ne sont pas apparues au Conseil d’Etat justifiées par un intérêt général suffisant”.


“Le mode de scrutin retenu peut, en outre, permettre qu’une liste, ayant recueilli au niveau régional moins de voix qu’une autre, puisse néanmoins obtenir plus de sièges qu’elle.”.


M. Sarkozy n’ose pas encore, semble-t-il, supprimer le second tour de l’élection  présidentielle mais ça pourrait bien le démanger bientôt….

emoticone-politique11.1258068158.gif


ET PUIS, ACTUALITé OBLIGE, on peut aussi citer, au titre de cette gestation:


- Ce Commandant de Police de Meaux qui se permet de mentir par écrit au Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Paris.


ou encore,

- ces députés UMP, Jean-François Copé en tête, qui cherchent tous les auvaius prétextes pour s’opposer à la constitution d’une commission d’enquête sur les sondages commandés par la présidence de la République, commission réclamée par le ..PS.


Ce faisant, ces messieurs-dames de l’UMP cherchent juste à contourner la Constitution telle qu’ils l’ont amendée récemment.


Sans compter le “devoir de réserve” des écrivains…..

 

Publié dans actualité

Commenter cet article

Géronimo 20/11/2009 19:53


encore un commentaire plein de bon sens du GRAND DEMOCRATE Marco...
Géronimo


Marco 20/11/2009 15:00


Seule solution: que l'opposition s'unisse. L'UMP ne fait que 30 points et perdrait partout.

Avec Camus au Panthéon, il veut avoir les voix des pieds noirs ce manipulateur qui se fout de la démocratie.