CELLULE DE RIPOSTE 22/11/2011 ( Marine Le Pen, 500 signatures)

Publié le par Jacques

 

Madame Le Pen fait tout comme M. Sarkozy ! Elle répète les même âneries d'élection en élection présidentielle.


Ce mardi sur France Inter, elle nous a encore seriné le couplet sur les 500 signatures nécessaires pour pouvoir se présenter à cette élection!


En admettant qu'elle n'arrive pas à les trouver, elle n'aura qu'à s'en prendre à elle-même et à son parti.

Puisque la Présidente et son parti n'ont jamais été foutu de faire élire 500 maires FN sur 36 000 communes !!!!!


Et elle estime que les parrainages ne devraient pas être rendus publics !


Ben voyons. Vive la transparence, vive la démocratie !!!!


Moi, simple citoyen, je veux et j'ai le droit de savoir si mon Maire donne son parrainage et à qui ! Non mais.


Et je suis même contre cette entourloupe du Conseil Constitutionnel qui consiste à ne publier au Journal Officiel que 500 parrainages, occultant ainsi les noms, par tirage au sort, des parrains excédant ce nombre.


Mme Le Pen a eu le culot ( son registre favori) de déclarer à France Inter:

"Nous n'avons que du temps et de l'énergie à perdre comme nous en avions perdu en 2002 et 2007..... J'ai vraiment autre chose à faire et à dire [ que de parler des 500 parrainages]"


A part ça, elle n'a parlé que de ça sur France Inter et à passé une bonne partie de sa journée au Congrès de l'Association des Maires de France......


Oublié déjà  son "programme" de samedi dernier.....

Publié dans actualité

Commenter cet article

Le Prétorien 24/11/2011 08:23

Peut-être aussi faudrait-il arrêter de faire pression sur les élus ? Car oui, ils en subissent, que ce soit de la part de personnalités politiques lorsqu’ils, sont dans un parti, qui les menacent
de le retirer leur soutien, ou bien même par les citoyens qui peuvent reprocher à leur maire d’avoir signé pour tel ou tel candidat. C’est là qu’on aborde un point important : la signature donnée
par les élus ne manifeste pas un soutien de leur part, mais une présentation. C’est ce qui fait toute la différence, le maire ne soutient pas, il présente, il estime que la démocratie exige que tel
ou tel candidat puisse se présenter à l’élection.

Une nécessité démocratique

On peut donc dire que la démocratie aurait tout à gagner d’une réforme de ce système. Plus de candidats, c’est plus de choix pour les électeurs. En effet en 2007, les seuls candidats qui avaient
fait campagne pour le non à la constitution européenne se situaient à la Droite Nationale et à l’extrême gauche.

Force est de constater que les 500 signatures constituent en fait une barrière à la démocratie empêchant certains candidats se présenter, alors même qu’ils sont députés ,par exemple comme
Dupont-Aignan, et d’autres à s’allier à de plus gros partis. Dans ce cas on voit bien à qui profite le crime.

Jacques 24/11/2011 10:45



C'est sympa de me répondre.


Mais si c'est juste pour reprendre les théories de la "Droite Nationale" (....!!!) que justement mon billet dénonce, ce n'était pas vraiment la
peine.


Que Mme Le Pen réussisse à faire élire Maires  500 de ses adhérents et on n'en parlera plus . Point barre !


 


jf.