CELLULE DE RIPOSTE 19/11/2011 ( Chantal Jouano, Sénatrice UMP, Taxe carbone)

Publié le par Jacques

 

Madame la nouvelle Sénatrice, ancienne Miistre de M. Sarkozy, ancienne Présidente de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), était sur France Inter à 13h ce samedi 19 novembre dans le journal de Patrick Boyer.


PB: "Vous étiez Ministre quand le Gouvernement a renoncé à la taxe carbone".

CJ: "Attendez, attendez"

PB:"le Gouvernement ne s'est pas remis en marche avant"


CJ: "Peut-être. Mais il faut peut-être rappelé la vérité. Le Parti Socialiste qui nous donne des leçons d'écologie...Qui est-ce qui a attaqué la taxe carbone ? Qui est-ce qui l'a dénoncée devant le Conseil Constitutionnel ? C'est eux et si on en est là aujourd'hui, c'est quand même de leur faute. Alors pour moi, la pilule est un peu lourde à avaler. C'est la gauche qui a d'abord voulu qu'on ne fasse pas la taxe carbone!"


Ainsi, la "vérité" de Mme Jouano n'est sûrement pas la VÉRITÉ tout court !:

Le Conseil Constitutionnel a annoncé, mardi 29 décembre, avoir annulé la contribution carbone, qui devait entrer en vigueur le 1er janvier, estimant que la loi crée trop d'exemptions, ce qui est "contraire à l'objectif de lutte contre le réchauffement climatique" et crée une inégalité face à l'impôt. Les juges constitutionnels avaient été saisis le 22 décembre par les parlementaires socialistes sur le projet de budget pour 2010 instituant cette nouvelle taxe verte.  

Dans un communiqué publié mardi soir, les Sages du Palais-Royal considèrent que l'ensemble des "exonérations, réductions, remboursements partiels et taux spécifiques" dépouillent la loi de son ambition de lutte contre le réchauffement climatique et créent "une rupture d'égalité devant les charges publiques". "Moins de la moitié des émissions de gaz à effet de serre aurait été soumise à la contribution carbone", en raison de ces multiples exemptions, selon les juges constitutionnels. 93 % des émissions d'origine industrielle, hors carburant, en auraient été exonérées, poursuivent-ils.

 NOUVEAU DISPOSITIF EN JANVIER

"Par voie de conséquence", le Conseil, présidé par Jean-Louis Debré, "a censuré l'ensemble du régime relatif à cette contribution". Le premier ministre, François Fillon, a toutefois immédiatement réagi en annonçant la présentation en conseil des ministres d'un nouveau dispositif, le 20 janvier, tenant "pleinement compte des observations du Conseil constitutionnel", selon un communiqué de Matignon.


Le Gouvernement prévoit dans un premier temps d’élaborer un nouveau texte pour une mise en place le 1er juillet 2010 puis annonce le 23 mars l’abandon du projet !


Voir ici ..LE FIGARO !!!!!


Et  c'est sans doute le Parti Socialiste qui, quelques jours auparavant, le 6 mars 2010,  a déclaré: "l'environnement, ça commence à bien faire" !!!!!

Non, bien sûr, c'est M. Sarkozy lui-même, devant un parterre d'Agriculteurs au Salon de ...l'Agriculture.


D'ailleurs, à l'époque, Mme Jouano n'accusait pas le Parti Socialiste.....:

Dans un entretien publié dans Libération, jeudi 25 mars, Chantal Jouanno accuse le Medef d'être à l'origine de ce report sine die après la débacle de la droite aux élections régionales. "C'est clair, c'est le Medef qui a planté la taxe carbone."

La Secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, s'est déclarée mardi "désespérée de ce recul", mais elle n'a sûrement pas démissionné du Gouvernement !!!!!


Allez, Madame la Sénatrice Jouano...à la niche !

 

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article