Aux « impatients » de gauche…. !

Publié le par Jacques

 

Pauvreté: Ayrault annonce une réforme du RSA et de la prime pour l'emploi en 2013, une aide à l'insertion et au logement

"Notre société est moins solidaire qu'elle ne l'était il y a dix ou vingt ans", a dit Jean-Marc Ayrault.


Pour ramener le "socle" RSA à 50% du Smic, il faudrait l'augmenter de 17%, a-t-il souligné. "Je souhaite que, d'ici 2017, il ait augmenté de 10%, en plus de l'indexation annuelle sur l'inflation, avec une première revalorisation dès septembre 2013"


Quant au RSA activité, "force est de constater qu'il n'a pas atteint ses objectifs". Il a jugé "impératif de le réformer" avec la Prime pour l'emploi, "puisqu'ils ont le même objectif", s'engageant à "proposer cette réforme dès le premier trimestre 2013".


Des campagnes de promotion des droits sociaux seront lancées en 2013", a-t-il promis. "Nous mettrons au point des objectifs de baisse des taux de non-recours, prestation par prestation, et simplifierons les démarches administratives".


Un contrat d'insertion destiné à terme à 100.000 jeunes non qualifiés sera créé à la "rentrée 2013", assorti d'une allocation à hauteur du RSA socle

.

Le Premier Ministre a annoncé "la création d'un registre national des crédits aux particuliers, à l'occasion de la prochaine loi sur la consommation". La responsabilisation des banques sera désormais renforcée par la loi bancaire, qui intégrera des éléments relatifs au plafonnement des frais pour les publics fragiles".


Le Premier Ministre a également annoncé la création de 4.000 places d'hébergement d'urgence pour les sans-abri et de 4.000 places en centre d'accueil pour les demandeurs d'asile (Cada), ainsi que la mise en oeuvre d'une "garantie des risques locatifs" pour les plus modestes.


Le Premier Ministre prévoit aussi "un effort complémentaire", du même niveau que les fonds destinés à créer de nouvelles places d'hébergement et d'asile, "pour favoriser le logement durable et le retour au droit commun", avec des mesures destinées à "la prévention des expulsions, l'intermédiation locative, le logement adapté, l'accompagnement vers et dans le logement".


 "Les familles aujourd'hui à l'hôtel pourront ainsi être accueillies dans des conditions dignes", a insisté M. Ayrault.


En résumé :


Augmentation de 10% du RSA "socle"

  • Réforme du RSA activité et de la prime pour l'emploi en 2013

  • Création d'un registre national des crédits aux particuliers pour lutter contre le surendettement

  • 8000 places d'hébergement supplémentaires pour SDF et demandeurs d'asile

  • Mise en place d'une "garantie universelle des risques locatifs"‎

  • Plan pour renforcer l'orientation vers le logement

  • Plan pour accompagner la résorption des bidonvilles

  • Mise en œuvre d'une "garantie ‎jeunes" avec la création d'un contrat d'insertion pour les jeunes en difficulté

  • Hausse du plafond de ressources pour accéder à la CMU complémentaire‎ afin de couvrir 500.000 personnes en plus

"Notre pays ne pourra pas se redresser s'il ne retrouve pas une compétitivité économique. Mais la compétitivité économique, elle n'existe pas s'il n'y a pas en même temps plus de solidarité et moins de précarité", a développé le Premier Ministre.


 "Faire ce choix de la lutte contre la pauvreté et la précarité, c'est faire un choix de société, c'est faire un choix politique", a insisté Jean-Marc Ayrault.

Publié dans actualité

Commenter cet article