Allez les Verts…. Il y a plus dangereux que le futur aéroport ND des Landes !

Publié le par Jacques

Préambule.


Un opposant notoire à ce futur aéroport, Ronan Dantec, élu Sénateur en 2011 grâce au PS....., Président (grâce au PS), dans cette Assemblée de la Commission du développement durable, des infrastructures, de l'équipement et de l'aménagement du territoire ( on se demande donc pourquoi il préside encore cette Commission...) vient de se plaindre que "cinq cents CRS piétinent une zone humide".


Mais ce samedi 17 novembre ces même opposants se sont vantés d'être quarante mille...à piétiner la même zone humide !


Ils sont venus de toute la France. Bilan carbone de l'opération, Messieurs-Dames ????


ET PENDANT CE TEMPS-LA:


Le 7 novembre:


Incident à la centrale nucléaire de Penly, près de Dieppe (Seine-Maritime). Le réacteur numéro un a été mis à l'arrêt i à la suite d'un dégagement de vapeur inattendu sur la partie non nucléaire de l'installation. Ce dégagement de vapeur sur le circuit secondaire s'est produit en milieu de journée pour une raison qui reste à déterminer. La direction a ordonné, aussitôt après, l'arrêt du réacteur qui a été découplé du réseau électrique peu avant 16h00.

Un précédent incident au mois d'avril.

Le réacteur numéro 2 de cette centrale a été victime le 5 avril dernier d'un incident sur l'une de ses pompes de refroidissement du circuit primaire qui a entraîné son indisponibilité jusqu'au 6 août.


Le 10 novembre:

Un incident de niveau 1 se produit à la centrale nucléaire de Gravelines.

L'année 2012 n'est pas terminée que déjà, un inquiétant record a été battu à la centrale nucléaire de Gravelines : celui du nombre d'événements significatifs de sûreté (ESS), soit cinquante depuis janvier, dont treize de niveau 1 (sur une échelle qui en compte sept).

Sans compter les incidents dans cette centrale en août 2009, en décembre 2010, en juillet 2011, en septembre 2011, en août 2012....


Le 12 novembre:


L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a publié, le 12 novembre, sa décision datée du 23 octobre qui prescrit à l'exploitant EDF le remplacement de certains groupes frigorifiques et l'élimination des chlorofluorocarbures (CFC) présents sur les centres nucléaires de production d'électricité de Dampierre, du Blayais, du Tricastin, de Gravelines, de Saint-Laurent-des-eaux, de Chinon et de Cruas. L'échéance est fixée au 31 décembre 2013.


En Corée du sud:

Ce Pays risque d'enregistrer des pénuries d'électricité "sans précédent" cet hiver après la fermeture lundi de deux réacteurs nucléaires pour pièces non conformes.

Les réacteurs de la centrale de Yeonggwang (sud-ouest) ont été arrêtés après la détection de composants annexes n'ayant pas reçu les certifications officielles.


En Inde:

Une équipe de l'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a commencé lundi à inspecter une centrale nucléaire dans le nord-ouest de l'Inde, à la demande du gouvernement, après plusieurs fuites récentes ayant exposé des dizaines d'ouvriers à des radiations.

La centrale de Rawatbhataa été touchée par un premier accident le 23 juin dernier  lorsque 38 personnes ont été exposées à une fuite lors de travaux de maintenance sur une chaîne de refroidissement.


Au cours du second accident, survenu le 19 juillet 2012, quatre autres ouvriers ont été exposés à des radiations alors qu'ils réparaient un joint déficient sur un tuyau.


En Suède:

Deux militants de Greenpeace ont réussi à se cacher un jour et demi, mardi et mercredi 10 octobre, dans une centrale nucléaire suédoise où ils avaient pénétré pour démontrer les failles de la sécurité, selon l'organisation écologiste. "Nos deux militants sont partis d'eux-mêmes pour être au journal télévisé du soir. On ne les a jamais trouvés", a affirmé le porte-parole de Greenpeace en Suède, Daniel Bengtsson.


Les deux faisaient partie d'une soixantaine de militants entrés mardi matin dans deux des trois centrales nucléaires du pays, pour y mener ce que Greenpeace a appelé "un test pacifique de résistance". "C'est vraiment surprenant qu'ils aient pu se cacher si longtemps. Nous pensions rester vingt-quatre heures, et cela a duré trente-huit heures", a souligné M. Bengtsson, ajoutant qu'il avait trouvé cela "bien sûr" inquiétant.


ALLEZ LES VERTS, ALLEZ PLUTÔT  "PIÉTINER" AUTOUR DE NOS CENTRALES NUCLÉAIRES DÉFAILLANTES, CE SERAIT PLUS UTILE !


Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 19/11/2012 11:47

Bonjour Jacques Une solution pour éviter de piétiner et pour réduire le nucléaire mais aussi pour permettre à Jean-Marc Ayrault de s'en sortir par le haut:celle adoptée pour cet ancien aéroport
soviétique situé à Finowfurt en Allemagne. http://www.airliners.net/photo//2188505/L/&sid=7e7a1c03d470e5b912f42106d1c746e8

Jacques 19/11/2012 15:00



Merci Michel.


En voilà une idée qu'elle est bonne de couvrir la piste de panneaux solaires.


Les Verts opposants n'y ont même pas pensé...Etrange non ?



Comme il semble que le lien que tu nous as fourni semble ne pas fonctionner, je le redonne ci-dessous:


http://www.airliners.net/photo//2188505/L/&sid=89c25d89d62318d9cc007bdac3b9d470


 


jf.