Afghans expulsés : le tollé jusque dans la majorité

Publié le par Jacques

 
Françoise Hostalier : “Si c’est contraint et forcé, c’est criminel”

“Il faut m’expliquer pourquoi il y a 100.000 hommes armés. Ce pays n’est pas stabilisé”, dit cette députée UMP du Nord -elle dans une interview publiée mercredi par La Voix du Nord. “Si on aide à l’insertion, si c’est volontaire, si on s’assure de leur sécurité, pourquoi pas. Si c’est contraint et forcé, c’est criminel”, accuse l’élue, qui préside le groupe d’amitié franco-afghan à l’Assemblée nationale et s’est rendue en Afghanistan à treize reprises.

Etienne Pinte (UMP) : “L’impression d’avoir été mené en bateau”
“J’ai l’impression d’avoir été mené en bateau par Eric Besson et je ne vous cache pas que je suis très choqué. Mardi matin, il avait démenti tout départ d’un charter dans la journée et il ajoutait que pour les vols vers l’Afghanistan, aucune date n’était arrêtée. Donc, soit il nous a raconté des histoires, soit il a changé d’avis entre le matin et la nuit, ce qui n’est pas convenable”, a déclaré le député UMP.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article