Cher Monsieur Guy CARLIER....

Publié le par Jacques

Cher Monsieur Guy CARLIER, je trouve que vous vieillissez très mal.

Non pas que je vous reproche spécialement votre Ode à la gloire de Madame Nadine MORANO, Secrétaire d'Etat...Mais vous vous mettez maintenant à adorer tout ce que vous avez brûlé auparavant et ça devient quelque peu suspect....


Rappelons ici ce que je disais déjà de vous il y a quasiment un an jour pour jour....


Passons.


Mais samedi dernier au soir sur France 2, chez Ruquier, vous avez été passablement IMBUVABLE, Cher Monsieur.


Vous avez écrasé de vos sarcasmes et de votre mépris vos contradicteurs Zemour et Noleau. Vous n'avez eu de cesse de les interrompre pour qu'on ne puisse  entendre leurs critiques....Ce n'est pas vraiment à votre honneur et encore moins à celui du bouquin que vous venez de commettre sur la Nadine !

Il parait,

Cher Monsieur Guy Carlier qu'il  n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis,

Eh bien voyez-vous, je ne dois pas être un imbécile puisque je vous aimais bien lorsque vous étiez à France Inter et puis...et puis... j'ai changé d'avis à votre égard !


En revanche, je m'interroge beaucoup à propos de votre Nadine car, samedi soir, je n'ai pas vraiment eu l'impression qu'elle ...avait changé !!!!

Toujours aussi vindicative, se permettant même de dire à l'un de ses contradicteurs: "vous dites vraiment n'importe quoi", argument de poids, sans aucun doute.


Et puis elle a fait la sourde oreille quand, après avoir brocardé le PS, comme à son habitude,  Ruquier lui a posé la question qui fâche "et il n'y a donc pas de fraude à l'UMP ?".

Madame Morano a répondu exactement à coté de la question, comme par hasard!


Et puis, à propos de son petit copain de parti, Bernard Debré, Médecin et Député UMP, elle a eu cette phrase charmante:

"Monsieur Debré n'est pas au Gouvernement, il n'est pas informé".


Quel aveu ! Le Gouvernement n'informe donc pas les Parlementaires, même pas ceux de sa majorité.


Mais quand Mme Morano nous fait cette "confidence", se rend-elle compte de ses propos.

Mme Morano, jusqu'à présent, a été plus longtemps Députée que Secrétaire d'Etat.

Or lorsqu'elle siégeait à l'Assemblée, il ne se passait pas une semaine sans qu'elle vienne pérorer sur une chaîne de télévision.

Mme Morano n'était pas à cette époque, si on la comprend bien,  informée, mais visiblement, ça ne l'empêchait pas de nous parler de tout et de rien.....


Non, Madame MORANO, elle, n'a pas changé !


Vous nous avez même asséné, Cher Monsieur Guy Carlier : "je la détestais, vous allez l'aimer"


Excusez-moi, je ne vous déteste pas encore mais, à ce train-là, ça va venir et je suis au regret de vous dire que, grâce à vous,  je ne suis pas prêt d'aimer Mme Morano !

PS. Vous pourrez trouver sur mon autre bloc-notes (www.lamauragne.blog.lemonde.fr) tous mes billets où se trouve Mme Morano....


Publié dans actualité

Commenter cet article

Etienne 08/12/2009 08:42


Article nul, dans le fond comme pour la forme.


Jacques 08/12/2009 10:17



Bienvenue à Etienne qui, le moins que l'on puiss dire, a pris le temps de la réflexion avant de qualifier ainsi mon article ci-dessus....

jf.



Marco 22/09/2009 16:57


Salut Jacques,
Carlier a perdu son honnêteté en même temps que ses kilos...

et encore, comme il lui en reste pas mal, on n'a pas tout vu!