Congés payés, droit de vote et ...abstention.

Publié le par Jacques

8 juin 1936 : Institution des congés payés

Quel rapport, me direz-vous, avec les votes et les abstentions....
Eh bien, en ce lendemain du vote où l'abstention a battu des records et en ce jour anniversaire des congés payés, je ne peux, moi, ne pas faire la relation entre ces deux
droits.

Je suis résolument contre l'abstention.
D'abord,  parce que nos ancêtres se sont battus pour obtenir ce droit.
Ensuite, parce qu'on voit bien ce qui se passe dans les pays où ce droit n'existe pas ou bien dans ceux où les élections sont truquées dans les grandes largeurs.
Enfin, je considère que se  déplacer à son bureau de vote, ce qui prend en moyenne un quart d'heure, même pour y voter blanc ou nul, est une forme de respect et de politesse pour tous ceux, Maires, élus et  nombreux bénévoles  mobilisés pour tenir les bureaux au lieu de vaquer à leurs occupations dominicales.

Ainsi, je ne connais personne qui s'abstient de prendre ses congés payés.
Aussi, je ne comprend pas qu'on puisse s'abstenir d'exercer son droit de vote.

Quand tout, le monde se sera abstenu, que restera-t-il du droit de vote si chèrement
obtenu ?
Que restera-t-il de notre démocratie ?

Je n'ai pas peur de le dire, tous ceux qui, hier, se sont abstenus, me font honte !

Publié dans actualité

Commenter cet article

PEINARD 09/06/2009 14:52

Et bla bla bla.....
continuez comme ça, c'est excellent.

Tenez-vous quand même informé de la BIG réunion de ce soir au PS, hou la la, cela va chauffer....

PEINARD 09/06/2009 09:00

Le vote devrait être OBLIGATOIRE
Quand à voter blanc M. Aymard, cela équivault à un vote de "Benêt".


Et oui, cela vous choque peut-être mais raz le bol des gens qui ne prennent même pas la peine d'aller voter mais que l'on retrouve dans la rue à manifester...

Jacques 09/06/2009 09:41



@ Peinard
Rien n'empêche vos amis d'instaurer cette obligation....
Pourquoi ne l'ont-ils seulement jamais proposé ?

Et même avant ça, je trouve particulièrement choquant que les votes blancs ne soient pas comptabilisés dans les votes exprimés  et même mélangés avec les
bulletins nuls.
Mais évidemment avec 781 480 bulletins blancs et nuls dimanche, ça modifierait encore un tout petit peu les fameux pourcentages annoncés...

Et puis, Monsieur "PEINARD", vous êtes quand même très fort pour reconnaître un manifestant et un abstentionniste....même sans cagoule.....

Alors priez, priez très fort pour que les abstentionnistes ne descendent pas tous dans la rue un jour car dimanche ils étaient plus de vingt six millions ! ( dont
tout de même un bon nombre de votre camp, non ?)

jf.



Fleche 09/06/2009 07:36

Ce droit de vote chèrement acquis, les français n'en font pas grand cas. Bien dommage.
N. Sarkozy et son gouvernement ont mis quelques coups de canif dans les libertés avec des lois très liberticides HADOPI, LOPPSI.
Aujourd'hui et dans les jours qui viennent ces électeurs qui sont restés chez eux vont peut-être voir qu'ils auraient été bien inspirés d'aller voter et d'exprimer leur mécontentement.
Oui mais voilà, c'est fait et ça ne peut être refait.

aymard 08/06/2009 21:36

BRAVO ! Il est vrai que nous étions à l'anniversaire des congés payés et il est aussi vrai que c'est honteux de baffouer la démocratie en allant à la pêche un jour d'élection. C'est une marque notoire d'irrespect pour nos ancêtres qui ont lutté pour obtenir ce droit. même pour voter blance, ce qui aurait certainement une plus grande signification, le citoyen normalement constitué devrait se déplacer au bureau de vote. Mais, les français sont-ils normalement constitués ??? on peut en douter.
PS : Mille excuses pour le dialogue avec l'autre fêlé.

Jacques 08/06/2009 22:16



Oh mais, ne vous excusez surtout pas. Au contraire.
Car je suis ravi, en effet, de ne pas être le seul à lui tenir tête !
Continuez donc !

jf.