Julien DRAY: première victoire ?

Publié le par Jacques

Comme c'est étrange.
M. Dray vient de gagner une première manche judiciaire et tous les blogs Umpiste et/ou de droite qui s'étaient déchaînés contre lui, au mépris tout simple de la présomption d'innoncence, ne soufflent mot aujourdh'ui !
Bel exemple d'objectivité de ces messieurs-dames.

Ainsi, lundi 27 avril, Julien DRAY a obtenu devant le Tribunal de Grande Instance de Paris la condamnation du journal "L'Est Républician" pour atteinte à sa vie privée.

Le quotidien a été condamné à un euro de dommages et intérêt et surtout à la publication du jugement dans ses propres colonnes.

Vous avez entendu parler de cette décision de justice à la radio et à la télé qui, elles aussi s'étaient déchaînées, il y a quelques semaines ???

Vive la France !

Publié dans actualité

Commenter cet article

poison-social 10/05/2009 16:22

Très bien, Jacques, je lirai ce livre car j'ai l'esprit ouvert; ce qui n'enlève pas pour autant les choses pas très jolies que Mitterrand a institué durant sa présidence... quant à De Gaulle, pour en reparler, il y avait aujourd'hui au Trocadéro une manifestation des combattants d'Afrique dont les pensions ont été cristallisées en 1959 par... Mr De Gaulle.

Jacques 10/05/2009 21:38



Exact sur Tonton et de Gaulle et...bonne lecture.

jf.



poison-social 05/05/2009 23:05

Euh... en ce qui concerne Miterrand, son passé n'est pas forcément des plus limpides, et je le considère plus comm collabo que résistant, mais ceci dit je n'y étais pas, même pas né. J'imagine que ma prise de position va faire hurler de joie les anti-bolcheviks !

Jacques 06/05/2009 23:01



Cher Poison-social, je ne saurais trop vous recommander la lecture de "François Mitterrand ou la tentation de l'Histoire", paru en 1977, sous la plume de
Franz-Olivier Giesbert.
Vous y trouveriez tout.
Son passé à Vichy par exemple, où il reçut la "Francisque" sur ordre de ...de Gaulle pour ne pas être démasqué.
Mais aussi qu'il était N° 1 sur la liste des Compagnons de la Libération établie par les Services du Général . Mais c'est son gendre, de Boissieu, qui n'était pas encore Général qui le raya avant
de donner la liste au grand homme...
Vous y apprendrize également que lorsque le Général, parès sa descente triomphale des Champs-Elysées, à la Libération, prononça sont fameux discours juché sur la rambarde d'une fenêtre de l'Hotel
de Ville, l'un des deux qui tenait les jambes du grand homme, s'appelait...François Mitterrand.

Etc, Etc....
Ce même de Boissieu qui démissionna pour ne pas remettre la Grand Croix de la Légion d'Honneur à Mitterrand élu Président, belle preuve de respect de la démocratie pour ce monsieur qui devait
toute sa carrière à son  illustre beau-père.


Oui, lisez ce bouquin dont j'ai dit et répété sur mon bloc-notes que tout ce qui a fait "scandale" avec le livre de Péan était dans le livre de FOG ce qui n'avait soulevé aucune
"indignation" à sa parution loin avant l'élection de FM !

jf



poison-social 05/05/2009 00:29

C'est sûr, De Gaulle, ce n'est pas Mandel, qui a refusé de se réfugier à Londres et l'a payé de sa vie, ce n'est pas Ravanel, qui nous a quitté il y a quelques jours, et qui racontait dans son livre "l'esprit de résistance", comment De Gaulle a méprisé les FFI parce que ce n'étaient pas des militaires, eux qui ont pris tous les risques pour libérer leur pays; je ne reproche pas à De Gaulle le fait qu'il était à Londres, il fallait qu'il y en aie qui soient là bas, mais son manque scandaleux de reconnaissance envers les réseaux de résistance (d'ailleurs, c'est drôle, tous des juifs et des "métèques", Mandel, Ravanel, Aubrac, les FTP-MOI, etc... les bons français de souche n'avaient pas le monopole du courage, alors De Gaulle, qu'on nous lâche un peu les baskets avec lui, ok, c'était un grand homme, mais pas toujours juste et équitable. et qu'on ne vienne pas me dire que je ne cite que des bolcheviks, Mandel était de droite)

Jacques 05/05/2009 08:47



Cher Poison-Social,
Vous oubliez même un certain "Capitaine Morland", alias ....François Mitterrand....

jf.



Géronimo 03/05/2009 20:31

vous continuez votre cinéma, mais vous ne répondez pas à mes questions. Serait-il dégradant d'avoir été un combattant de la France libre ??? C'est que j'en connais un combattant de la France libre qui a donné sa jeunesse pour ceux qui ne pouvaient ou ne voulaient se battre.
Vous êtes devenus pire que moi Jacques, mais je vous le redis, moi je l'annonce ma mauvaise foi tandis que vous...Vous en faites un sport national comme tous ceux de votre clan.
Géronimo

Jacques 03/05/2009 21:06



Et pourquoi, Cher Géronimo, devrais-je répondre à vos questions idiotes ?

jf.



Géronimo 03/05/2009 00:04

Si je vous déçois, c'est pas grave, ce qui me choque ou alors c'est que je n'ai rien compris, je ne vois pas bien pour quoi cette allusion à Londres. Voudriez vous dire que le général de Gaulle et tous ceux qui l'on rejoint se sont planqués à Londres? Est-ce un déshonneur d'avoir été combattant de la France libre. Certains adeptes du STO se sont bien réfugié à Berlin, et là vous n'en parlez pas...
Je sens que vous mourrez d'envie de crier au monde que vous auriez été résistant de la première heure.
C'est pas joli tout ça, c'est purement du procès d'intention !!!

Jacques 03/05/2009 15:34



Voir un adepte acharné de la mauvaise foi, j'ai nommé Géronimo, se mettre à hurler "au procès d'intention" me réjouis au plus haut point !

jf.