Droits de l'Homme

Publié le par Jacques

J'ai regardé hier soir avec intérêt, sinon avec passion, le "Thema" sur ce sujet, diffusé en direct par Arte.
Difficile d'en faire des commentaires sur tout ce qui a été dit par le journaliste et ses trois invités. Il aurait presque fallu que je prenne des notes tout au long du programme....

Je retiens cependant deux choses.

1) Pour que "l'Occident" puisse convaincre des tas de pays de l'universalité des Droits de l'Homme, il faudrait déjà que cet "Occident" soi lui-même exemplaire en la matière !!!
Sinon, on s'aperçoit que bien évidemment, grâce notamment à l'excellent reportage de Caroline Fourest,   les pays contestables en la matière se font un plaisir de nous renvoyer à nos propres turpitudes !

2) Dans cette émission, on est revenu évidemment sur les pays européens qui ont quitté la Conférence "Durban II", à Genève, lorsque le Président Iranien a franchi "notre ligne rouge"....

Je constate avec amertume,

a) que les 27 Pays Membres de L'union ont été, une fois de plus, incapables d'avoir une position commune.

b) je déplore profondément que ce soit la Norvège SEULE , Pays d'Europe, NON Membre de l'UE, qui ait eu le courage de venir dénoncer à la tribune les propos du Président Iranien.
La France et ses confrères de l'UE qui venaient de quitter médiatiquement la séance ont eu bonne mine de parader dans les couloirs devant micros et caméras de la presse occidentale pendant qu'un tout petit Pays disait son fait à l'Iran !!!!

Enfin, je ne voudrais pas accabler notre "ambassadeur des Droit de l'Homme" à cette émission. Il défendait le Gouvernement, il était dans son rôle.
Mais s'agissant des Droits de l'Homme, j'ai, pour ma part, souvenir qu'il n'y a pas si longtemps, un certain Ministre de l'Intérieur Français, devenu depuis Président de la République, poursuivait de son mépris les défenseurs de ces Droits en les traitant de "droit de l'hommistes".

Faut donc pas s'étonner ensuite de n'avoir pour seule "réponse" que de quitter une Conférence internationale....

Publié dans actualité

Commenter cet article

walkmindz 22/04/2009 10:03

Le racisme n’est plus ce qu’il était, perdu entre l’accomplissement aussi obsessionnel que personnel que recherchent ses nouveaux adhérents et la dérégulation dogmatique engendrée par le peu de morale des marchands d’armes.
Heureusement, il nous reste la religion, seul et unique rempart garantissant fanatisme territorial et justice œcuménique à ceux prononçant son nom.

Avec la disparition du racisme banal, les associations parasitaires pour l’entrée en boîte de nuit pour tous peuvent s’inquiéter…
La suite ici : http://souklaye.wordpress.com/2009/04/20/bloc-note-l’alter-racisme/