Mme Royal......aïe, aïe, aïe...

Publié le par Jacques

Mme Royal  vient d'être définitivement condamnée à payer les reliquats de salaires à ses anciennes assistantes.
Le polémique a fait rage sur ce sujet pendant...douze ans.


Etonnant, au passage, l'arrêt de la Cour de Cassation date du 8 avril dernier et la presse n'en a pas encore fait état alors même que Mme Royal est à "la Une" depuis plusieurs jours.....

Plus étonnant encore, le silence assourdissant de M. Lefebvre et de ses acolytes qui ont pourtant pour seule activité: surveiller Mme Royal, ses faits et gestes 24h sur 24...

Publié dans actualité

Commenter cet article

poison-social 22/04/2009 17:51

Arf,elle est bien bonne celle là, en France et dans d'autres "démocraties" qui n'auraient rien à envier au Sénagal en matière de bafouage des droits, on s'en prend aux homos d'une manière bien plus insidieuse et hypocrite, et l'homophobie n'est pas près d'y succomber... et effectivement Jacques, quand Mr Sarkozy ne sera plus présidentiable, on verra ce qui se passe à ce moment là, et s'il garde les pattes toujours bien blanches, vu qu'il est quand même suivi de quelques jolies casseroles. à suivre...

Géronimo 21/04/2009 07:45

Vous êtes bien gentil, mais il ne me semble pas que Sarko soit vraiment épargné par les socialistes biens pensants.
Je m'excuse, mais quid du Sénégal ??? Vous bottez en touche mon cher Jacques, vous bottez en touche !!!
Géronimo

Jacques 21/04/2009 10:04


@ Géronimo,

Ca ne me déplait pas d'être "bien gentil"....

Je n'avais pas "botté en touche" cra je n'avais pas prêté suffisamment d'attention à la fin de votre commentaire.

En effet, Mme Royal n'a pas parlé de l'homosexualité interdite au Sénégal. Je crois m'apercevoir que M. Sarkozy n'en n'a pas parlé non plus.

Mais n'est-ce pas en ....France qu'un Maire a été suspendu un mois de ses fonctions pour avoir célébré un mariage gay ???? Suspendu par un gouvernement auquel Mme Royal ne participait pas.... Un
gouvernement auquel appartenait un certain N. Sarkozy.....

Et revenons au Sénégal. je voyais hier soir à la télé M. Richard Bohringer. Peut-être vous ne l'aimez pas. Moi, j'aime bien l'homme et ses combats en faveur de toutes les minorités.
Eh bien, j'ai appris hier soir qu'il avait pris la nationalité sénégalaise..... Il est donc moins choqué que vous nous faites semblant de le faire croire par la loi sénégalaise en question.

jf.

PS. Il me semble que M. Sarkozy n'est pas épargné uniquemen,t par les "socialistes bienpensants".
Il suffit de lire la presse anglo-saxonne de ces derniers jours pour s'en apercevoir.

Il semble que Géronimo n'ait pas encore lu ma réponse.
J'en profite donc pour faire deux rajouts.

1) Le Sénégal vient de sortir de prison les homosexuels qu'elle y avait jeté.
2) A la Conférence "Durban II" à Genève, l'Union Européenne a ACCEPTE que la condamnation de la repression de l'homosexualité ne figure pas dans le texte final ....
Géronimo est-il prêt à s'excuser pour cette défilade de l'UE ????


Géronimo 20/04/2009 10:22

Comme le dit si bien notre ami Marco, Ségolène vient d'entrer dans le club des politiques repris de justice. Jusqu'à preuve du contraire, Sarko n'en fait pas partie...
Il ne suffit pas d'être l'ami du juge Corroye, il suffit surtout de "rester dans les clous".
Ségolène qui se targue d'avoir d'innombrables amis, il ne s'en trouve même pas un pour la sortir de ses mauvais pas. Que penser du Sénégal, pays cher au coeur de ségo qui condamne les homosexuels...c'est bien triste, mais elle n'en parle pas.
Géronimo

Jacques 20/04/2009 10:26


Cher Géronimo, vous devriez vous abstenir de parler de M. Sarkozy puisque nul, même pas la Justice ne peut le poursuivre pendant la durée de son mandat...
Donc, votre affirmation ne pouvant être vérifiée, elle n'a guère de valeur !

jf.


Marco 20/04/2009 10:12

Salut Jacques,

Tout le monde n'a pas Courroye comme ami.
L'affaire de l'appart. de NS classée, les relances de Bercy pour lui faire payer ses impôts (rien depuis 2002) sans effet.
Après l'immunité, la prescription!

Jacques 20/04/2009 10:21


En effet.....

jf.