La Francophonie

Publié le par Jacques


J'ai complètement oublié, contrairement aux années précédentes, de vous entretenir de la SEMAINE DE LA LANGUE FRANCAISE ... ou semaine de la Francophonie.
Shame on me !!!!!!    .......
Elle vient de se terminer hier.
Et pourtant, je n'avais pas manqué lundi 16 mars de suivre avec grand plaisir la finale de la langue française du jeu "Questions pour un champion", en présence, comme d'hab, du Président Abou Diouf, le Secrétaire Général de la Francophonie.
Comme quoi..."nobody is perfect" (je parle de moi évidemment...)   

Et moi qui n'arrête pas de vous dire qu'il faut écrire "bloc-notes" à la place de "blog", même si, paraît-il, ce dernier mot vient d'entrer au dictionnaire...

Bref, pas trop d'auto-flagellation tout de même.

Continuons, ceux qui le veulent bien, de défendre la langue de Molière.
Parce que, comme vient de le révéler "Le Monde des Livres", nombreux sont les auteurs qui, n'étant pas de langue française maternelle, écrivent cependant leurs livres directement en français !

Il en va ainsi de:

Atiq Rahimi, Afghan (Prix Goncourt)
Tierno Monembo, Guinéen (Prix Renaudot)
Seymus Dagtekin, Kurde (Prix Théophile Gautier)
Jonathan Littell,
David I. Grossvogel , tous deux Américains,
Hector Binaciotti,
Sylvia Baron Supervielle, Argentins,
Eduardo Manet, Cubain,
Vassilis Alexakis, Grec,
Brina Svit, Slovène,
Andreï Makine, Russe,
Anne Weber, Allemande,
Aki Shimazaki, Japonais,
Bjorn Larsson , Suédois,
Pia Petersen, du Danemark,
Carlo Iansiti, Italien,
Andrei Vieru, Roumain,
Ying Chen, Chinois.

Et il paraît que cette liste n'est même pas exhaustive !!!

Alors, par respect pour tous ces écrivains qui aiment tant notre langue, essayons nous-même de l'écorcher le moins possible.

Puissent faire de même nos journalistes  et nos "z'élites"... au lieu de truffer leurs propos, par pur snobisme, d'anglicismes, parfois même à contre sens !

Publié dans actualité

Commenter cet article

poison-social 24/03/2009 23:36

Oui, c'est vrai, Jacques, vous saoulez, avec votre "bloc-note", soyez "in", bon sang ! ;-)
Non, plus sérieusement, vous avez raison, la langue française doit être défendue, avant qu'elle ne devienne aussi peu parlée que le gaëlique.

Marco 24/03/2009 13:05

Et c'est cette semaine que NS s'est exprimé en massacrant la syntaxe de notre belle langue...à Alstom! et ailleurs sans doute.
En tous cas, La Princesse de Clèves se vend beaucoup!

Jacques 24/03/2009 14:24


Ah ...la Princesse de Clèves...
J'ai noté un excellent reportage de "Arte Info" sur le sujet, reportage très insolent à l'égard de M. Sarkozy qui s'était cru très malin à ce propos...
Il y a comme ça des résistances "passives" qui valent plus que de longs discours....

jf.


PEINARD 24/03/2009 12:03

Entièrement daccord avec vous.
M. Fillon en ce moment aux USA pour préparer le G20 a refusé de s'exprimer en Anglais, je pense que vous devez apprécier, non ?

Jacques 24/03/2009 12:44


En effet J'APPRECIE et je vous remercie de nous avoir signalé ce fait qui m'avait échappé.

J'ai moi-même, lors d'une Conférence à l'Organisation Internationale du Travail où je représentais mon Syndicat, fait à peu près la même chose: j'ai d'abord salué mes collègues du monde entier en
anglais puis leur ai annoncé que je ne parlerai que le français tout au long de cette Conférence.

jf.