Ca se déchaîne sur les blogs "libéraux"

Publié le par Jacques

"les Pouvoirs Publics n’ont aucune légitimité à se mêler des rapports entre les contractants d’ordre privé que sont l’employeur et le salarié."

Voilà l'un des "credo" de ces "libéraux".

Bonjour le contrat dans certains endroits....:

I.S.S. Nettoyage paye ses salariés en deux fois


La direction,  a  décidé de verser les salaires en deux fois : 90 % à la fin du mois, les 10 % restant le 11 du mois suivant...

Une décision unilatérale de la direction prise en temps de crise et communiquée par une simple note d'intention aux salariés de cette entreprise de nettoyage.

On va sans aucun doute, comme hier, me dire encore que je "me farcis" d'autres blogueurs, mais je constate simplement qu'ils n'ont actuellement aucun mot sur cette triste affaire depuis qu'elle est connue.
J'ose même ajouter que si cela leur arrivait, ils ne seraient peut-être plus aussi sûrs de leurs bonnes théories...


Publié dans actualité

Commenter cet article

Jean georges 17/03/2009 12:15

c'est un vrai retour aux années soixante!!
personnellemnt dans le batiment a cette époque j'ai vécu sans gros problème ce genre de situation a savoir:
Chaque vendredi soir l'entreprise payait ( sauf demande contraire du salarié) un accompte d'environ le quart de son salaire du mois précédent en liquide, et la fiche de paye arrivait vers le 10 du mois suivant avec le solde ( s'il en restait)en monnaie sonnante.
Chacun s'accommodait de ce système qui à l'époque ne me déplaisait pas.
Les patrons on profité de la mensualisation pour ne verser qu'un accompte vers le 20 du mois et solder la paye vers le 10 du mois suivant. Plus tard il arrivait même qu'aucun accompte ne soit versé et que la paye ne soit réglée que le 10 du mois par chèque ou par virement.
Aujourd'hui il est certain que le systéme sur le fond ne me choque pas, quand à la forme a notre époque cela me parait archaïque et aussi trés partisan, et semble aussi que la crise ait bon dos pour instituer de telles pratiques.
cordialement. JG.

Jacques 17/03/2009 13:54


Merci Jean Georges de votre témoignage et de  votre...conclusion.

jf.