Le Roi Sarkozy est nu !

Publié le par Jacques

Pour le moins que l'on puisse dire, la prestation télé du Président laisse sur sa faim.
Sans compter que n'ayant proposé que des "pistes", selon ses propres termes, on peut s'interroger sur certaines d'entre elles.

Nous faire croire que les prêts aux banques ne coûteront pas un centime aux contribuables et qu'ils vont même rapporter de l'argent à l'Etat, c'est ne pas dire toute la vérité !
L'argent prêté aux banques, c'est de l'argent emprunté sur les marchés mondiaux au taux de ...HUIT pour cent !!!
Autrement dit, il faudra bien rembourser ces emprunts et leurs intérêts..Il est clair que le milliard et demi annoncé par M. Sarkozy n'y suffira pas, d'autant qu'il prévoit de le dépenser à autre chose qu'au remboursement de cette dette....

Nous ressortir le coup de la taxe professionnelle, c'est plus qu'un peu court puisque M. Sarkozy a fini par concéder qu'il faudra la remplacer par un autre impôt... En plus ça ne "lui" coûte pas cher puisque ce n'est pas l'Etat qui perçoit la taxe professionnelle mais les...communes !  Il veut donc décider à propos d'un argent qui ne lui appartient pas !

Sur la télé, il a été très bon dans sa démonstration....Et les journalistes nuls !
Car en admettant que le Président ne nommera pas "tout seul", les PDG de l'audiovisuel, lorsqu'il décidera SEUL de les révoquer, il n'est pas prévu qu'il demande un "avis conforme" du CSA, ni des Commissions parlementaires...Et aucun journaliste ne lui a parlé de cet aspect des choses.

Quant à sa règle des trois tiers en matière de répartiton des profits des entreprises, c'est une vaste fumisterie.
Il y a à peine quatre millions de petits porteurs d'actions en France. Il y a pas loin de  20 millions de salariés dans les entreprises. Mais chacune de ces catégories se partagera un tiers des bénéfices. C'est équitable ça ????? Quant aux chomeurs, la règle des trois tiers, ils s'en tapent !

Voilà quatre  exemples que j'ai voulu mettre en exergue pour démontrer la vacuité des propos tenus hier soir.

J'ai ensuite regardé l'émission d' Yves Calvi sur la 2 puis celle de Frédéric Taddei sur la 3.

Chez Calvi, Edwy Pleinel a été très percutant, avec son ami Domenach et Mme Pierre-Brosolette du Point a assez justement tempéré certaines de leurs critiques. Nicolas Beytout...des Echos".....en revanche....

Chez Taddei, j'ai retenu les propos de Mme Dominique Manotti, romancière, proche, si j'ai bien compris, de ..Rachida Dati. Mme Manotti a trouvé que la "conférence de presse" du Président était "sans supense, ennuyeuse" et les propos tenus "peu crédibles".
L'économiste Pascal Salin s'est déclaré "plus que sceptique".. M. Salin n'est pas un économiste de "gauche", loin s'en faut !

Y a pas à dire, M. Sarkozy connait ses sujets. J'ai fort apprécié qu'il parle sans aucune note.

Mais quand on entend un Président "avouer" que sa "marge de manoeuvre est nulle", on est étonné...Quand c'est M. Sarkozy qui le dit, on est....sidéré !

Commenter cet article

PEINARD 07/02/2009 10:22

Vous ne comprenez pas quoi, Jacques ?
Je suis pourtant clair,

J'en ai marre d'entendre les Gens se plaindre sur la crise et les retrouver dans d'énormes bouchons routiers pour aller au ski.

Le ski n'est pas vital surtout lorsque l'on se plaint.
Il en va de même pour vous, n'en avez-vous pas marre de critiquer pour critiquer avec vos sempiternels arguments ?

Jacques 07/02/2009 22:12



@ PEINARD


Coté sempiternels arguments, vous avez raison, on a effectivement été servis par M. Sarkozy lui-même qui a passé une très grande partie de son "allocution" à nous répéter ce qu'il nous a déjà
raconté mille fois. Que son boulot est difficile. Que c'est la faute à la crise et aux banques , qu'il faut réformer le capitalisme, etc...etc...

Quant aux critiques, vous me semblez faire preuve de surdité.

Les salariés de Gandrange disents, preuves à l'appui, que M. Sarkozy a menti.

M. Junker, Président de l'Eurogroupe (qui a par ailleurs refusé de lui céder sa place) a vertement renvoyé M. Sarkozy dans ses buts à propos des paradis fiscaux, citant notamment CEUX DE LA
FRANCE, Monaco et Andorre, puis faisant remarquer que comme par hasard, le Président Français n'a pas citer le...Liechtenstein...

M. Sarkozy s'est  fait moucher par la Présidence de l'Union Euopéenne, la République Tchèque, qu'il avait lui- même critiqué...
La presse anglaise conteste ses dires à propos du soi-disant échec de la baisse de la TVA dans ce Pays.
Etc, etc....

Si, Cher "Peinard", j'étais le seul à critiquer le Président Français.....

Mais vous avez parfaitement le droit de continuer à aduler votre idôle.

jf.

PS: j'apprends à l'instant ceci, sur un blog de vos confrères de droite :



Un Français sur trois a jugé Nicolas Sarkozy convaincant lors de son intervention radiotélévisée de jeudi.
Autrement dit, deux Français sur trois ne l'ont pas trouvé convaincant.

Mais comme vous dites,, je "critique pour critiquer"....




Marco 06/02/2009 15:06

Depuis le conseil des ministres, il a été cornaqué par Guaino et Soubie et il a appris sa leçon, ce qui fait que , parfois, il ne répondait pas vraiment aux questions posées.
Il a dû ensuite demander à sa femme "j'ai été bien, hein?"

PEINARD 06/02/2009 13:46

Evitons de s'inquieter pour rien....

Voici venu le temps des vacances et l'on va retrouver sur nos belles routes menant à la neige les sempiternels bouchons..de PDG ?
Non bien sur ....

Attendons donc le 8 mars (dernière date de vacances) pour reprendre nos mouchoirs ..

Ah oui, hélas, le 18 février (en pleine vacances) les leaders syndicaux devront être présents au r/v fixé par le Président.
Mince alors....

Jacques 06/02/2009 15:06


Sincèrement, je ne vois pas bien ce que "Peinard" veux nous faire passer comme message.
C'est du 4è ou du 5è degré ????
Moi je n'y comprends goutte !

jf.


SINTEFF Marie-Christine 06/02/2009 12:58

Que les journalistes soient nuls, c'est normal, la presse n'est elle pas commandée par le gouvernement ? sauf un journal dont je tairais le nom mais qui a de gros soucie financiers....
Sarko a réussi à faire avaler des couleuvres pendant sa campagne électorale et beaucoup y ont cru ... on a le résultat ! le temps n'est pas au regrets... A Gandrange(j'habite en lorraine) il a promis de revenir... trop tard, les militants ont erigé hier une stelle sur le site : ici reposent les promesses de NS faites le 4/02/08 à Gandrange ! Avec ou sans Mittal, l'Etat investira dans Gandrange !!!! Ce n'est qu'un exemple....

Jacques 06/02/2009 15:08


Chère Marie-Christine, je n'avais pas voulu parler de Gandrange, parce que je ne pouvais d'ailleurs pas parer de tout.
Mais je vous remercie de soulever ce point.
On verra bien si NS y retourne.
Il devait retourner sur la dalle d'Argenteuil..Ils l'attendent toujours...

jf.