Pas de doute, ça s'améliore du coté de nos libertés !

Publié le par Jacques

La Cnil constate un "taux d'erreurs sidérant" dans le fichier policier Stic

La Cnil a contrôlé le fonctionnement du fichier central de la police. Un bilan déplorable.

La Cnil place le Stic au banc des accusés


Vachement rassurrant !

Et dire que d'aucuns ironisent avec le refrain bien connu:

"Quand on n'a rien à se reprocher, y'a rien à craindre à être fiché"

Ben voyons !

« La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a annoncé ce matin, en commentant le bilan de la délinquance en 2008, que des rencontres entre la police et la gendarmerie avec la population auraient lieu «partout en France», à l'échelon des cantons, avant d’en tirer un bilan lors d’assises nationales. L'objectif est de renforcer le «lien de confiance entre les Français et les responsables de leur sécurité». »

Pas de doute, elle nous rassure un max la Ministre, surtout en se foutant de notre gueule à ce point !





Commenter cet article

poison-social 23/01/2009 20:59

J'ai fait un petit billet sur le sujet récemment, j'étais sûr qu'un jour, ce fichier serait épinglé par la CNIL.

Jacques 24/01/2009 17:15


En effet, je l'ai d'ailleurs lu avec grand intérêt.

jf.


Jacques Heurtault 23/01/2009 16:50

Voilà un légitime sujet de protestations! C'est effectivement très inquiétant ... Il faut envisager une procédure judiciaire de redressement du contenu aboutissant à la révocation de tous les fonctionnaires de polices qui auront à ce point manqué à leurs plus élémentaires devoirs.
Je ne doute pas que vous allez m'approuver!